Résultat de la présidentielle à Albon (26140) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Albon

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN33129,47%
Jean-Luc MÉLENCHON23120,57%
Emmanuel MACRON20318,08%
François FILLON17315,41%
Nicolas DUPONT-AIGNAN746,59%
Benoît HAMON564,99%
Nathalie ARTHAUD171,51%
Philippe POUTOU141,25%
Jean LASSALLE131,16%
François ASSELINEAU80,71%
Jacques CHEMINADE30,27%
Nombre d'inscrits1 407
Nombre de votants1 161
Taux de participation82,52%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,24%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,03%

Présidentielle 2017 à Albon : les enjeux

Comme partout en France, les électeurs résidant à Albon seront amenés à choisir le 25e président de la République. Qui éliront-ils ? Bien sûr, Albon n'est pas Romans-sur-Isère, mais il n'en demeure pas moins que cette ville demeure une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux comprendre le comportement des électeurs à l'échelle de la Drôme. A droite, 284 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Albon et dans les alentours pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). À Albon et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la ville de la Drôme, le député de la 2e circonscription de Paris a obtenu 75,4% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le défenseur de "l'identité heureuse" a récolté 24,6% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a recensé pour l'occasion 295 participants à Albon et dans les communes voisines. L'ancien ministre de l'Economie sociale et solidaire du gouvernement Ayrault a aussi raflé la confiance des sympathisants d'Albon et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 51,4% des voix, contre 48,6% pour le tenant d'un cap social-démocrate et réformiste au Parti socialiste. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 4 communes de la Drôme (en comptant Albon).

Quelles hypothèses en tirer pour le dénouement de la présidentielle à Albon ? La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse entrevoir un engouement plus massif en faveur de la gauche. Cette analyse demeure néanmoins fragile. D'abord parce que le Parti socialiste et les Républicains (ainsi leurs alliés) sont les seuls mouvements politiques à avoir organisé des primaires. Sur le papier, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les conséquences politiques du Penelope Gate pourraient encore creuser l'écart au profit de la gauche dans cette localité. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les analyses d'opinion ne le voient pas accéder au second tour. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien opter pour Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 13% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix de militants socialistes tentés par un programme plus social-démocrate. Nombre de figures nationales du Parti socialiste ont d'ailleurs déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Albon (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Aleyrac). L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée n'a en effet jamais participé à une élection. Or faire figure de favori des sondages ne lui accorde pas de fait un ticket pour le second tour. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le résultat attendu de Marine Le Pen. En 2012, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 26,5% au premier tour dans cette localité. Un résultat qui rend d'ores et déjà la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Albon ? Peu importe quels candidats se qualifieront pour le second tour, que ce soit par choix politique ou par désintérêt pour l'élection, l'abstention devrait certainement être la grande gagnante du premier tour de scrutin. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus les électeurs (près de 80% de participation). Cependant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. Cette année au premier tour, entre 35% et 32% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents candidats à l'Elysée devront donc déployer beaucoup d'efforts pour réussir à convaincre ces indécis de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Albon
© Montage Linternaute.com