Résultat de la présidentielle à Allogny (18110) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Allogny

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN18026,79%
Emmanuel MACRON17926,64%
François FILLON12118,01%
Jean-Luc MÉLENCHON10816,07%
Nicolas DUPONT-AIGNAN345,06%
Benoît HAMON294,32%
Jean LASSALLE91,34%
Nathalie ARTHAUD60,89%
Philippe POUTOU50,74%
Jacques CHEMINADE10,15%
François ASSELINEAU00,00%
Nombre d'inscrits832
Nombre de votants686
Taux de participation82,45%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,60%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,44%

Présidentielle 2017 à Allogny : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs résidant à Allogny seront amenés à choisir le nouveau président de la République. Quel sera leur choix concernant le résultat de l'élection présidentielle ? La question reste ouverte bien que cette ville de 1037 âmes ne compte pas autant d'habitants que Saint-Amand-Montrond. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Quelque 415 participants ont été recensés à Allogny et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. Et les électeurs de gauche d'Allogny et des communes voisines n'ont pas démenti la tendance nationale en accordant leur confiance à Benoit Hamon. Le Brestois a en effet fédéré 57,5% des votes enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 12 communes du Cher (dont Allogny).

À Allogny et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Cher, le député Les Républicains de Paris a obtenu 67,6% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a, quant à lui, obtenu un score de 32,4% contre 33,5% au niveau national. Du côté de la droite, 506 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Allogny et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc présager un engouement plus fort à droite concernant l'issue de la présidentielle. Cette analyse demeure cependant à prendre avec beaucoup de réserve. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés) sont les seuls partis politiques à avoir organisé des primaires. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Allogny. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche défavorise la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Mais le Penelope gate pourrait affaiblir le candidat Les Républicains. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent donc difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite l'ensemble des soutiens de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Allogny, tout comme le résultat de la présidentielle à Allouis. Bien sûr, la sympathie dont bénéficie l'ancien ministre de l'Economie l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait en réalité s'avérer être une "bulle sondagière". Il n'empêche : entre un Parti socialiste menacé d'implosion et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le face-à-face Le Pen-Macron au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du Front national a également ses chances de réaliser une percée à Allogny. Lors de l'élection présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 24,2% au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote à Allogny ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, que ce soit par choix politique ou par désintérêt pour l'élection, l'abstention devrait sans doute faire office de grande gagnante du premier tour de scrutin. Traditionnellement, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants avec une participation à l'échelle du pays atteignant en général les 80% (80% à Allogny au premier tour de la dernière présidentielle de 2012). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis le début de la cinquième République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. Cette année au premier tour, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs songeraient à ne pas effectuer leur devoir de citoyen. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle Allogny
© Montage Linternaute.com