Résultat de la présidentielle à Arc-sous-Montenot (25270) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Arc-sous-Montenot

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON4027,03%
Marine LE PEN2919,59%
Jean-Luc MÉLENCHON2516,89%
François FILLON2416,22%
Benoît HAMON117,43%
Nicolas DUPONT-AIGNAN96,08%
Philippe POUTOU53,38%
Nathalie ARTHAUD32,03%
Jean LASSALLE21,35%
Jacques CHEMINADE00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Nombre d'inscrits192
Nombre de votants151
Taux de participation78,65%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,32%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,66%

Présidentielle 2017 à Arc-sous-Montenot : les enjeux

Quel candidat choisiront les électeurs résidant à Arc-sous-Montenot à l'occasion du premier tour de la présidentielle le 23 avril prochain ? Evidemment, Arc-sous-Montenot n'est pas Pontarlier, mais il n'en demeure pas moins que ce bourg demeure une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs à l'échelle du Doubs. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. On a dénombré à cette occasion 185 participants à Arc-sous-Montenot et dans les communes avoisinantes. Et les militants de gauche d'Arc-sous-Montenot et des communes voisines se sont conformés à la tendance nationale. Le Brestois a en effet rassemblé 50,8% des votes enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 18 communes du Doubs (en comptant Arc-sous-Montenot).

À Arc-sous-Montenot et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg du Doubs, celui qui avait créé la surprise lors du premier tour a obtenu 82,3% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a récolté 17,7% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 244 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Arc-sous-Montenot et dans ses environs, selon la Haute autorité de la primaire.

Quelles hypothèses en tirer pour l'issue de l'élection présidentielle à Arc-sous-Montenot ? La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse présager une dynamique plus importante en faveur de la droite. Cet examen demeure toutefois à prendre avec beaucoup de prudence. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés respectifs) sont les seules formations politiques à avoir organisé des primaires. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Arc-sous-Montenot. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche fait du tort à la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Pourtant, l'affaire Fillon pourrait porter préjudice au score du candidat de la droite. Les conséquences de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite restent donc assez difficiles à estimer. En embuscade, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Arc-sous-Montenot, tout comme le résultat de la présidentielle à Arguel. Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords politiques ont rallié le candidat de "En Marche". Mais les instituts de sondage ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du FN a également ses chances de réaliser une percée à Arc-sous-Montenot. Lors de l'élection présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 14,2% au premier tour dans cette localité. L'attrait pour Marine Le Pen à Arc-sous-Montenot pourrait bien croître en 2017.

Quel sera le niveau d'abstention pour le résultat de la présidentielle à Arc-sous-Montenot ? Elle n'a même pas obtenu les 500 signatures d'élus indispensables pour se présenter dans la course à l'Elysée et pourtant, le 23 avril c'est sûrement elle qui arrivera en première position. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus d'électeurs (près de 80% de participation). Cependant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis 1958. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du candidat du Front national Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. Cette année, entre 35% et 32% des électeurs songeraient à se désengager du vote, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. A 8 jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, d'après une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Arc-sous-Montenot
© Montage Linternaute.com