Résultat de la présidentielle à Arguel (80140) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Arguel

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON523,81%
Jean-Luc MÉLENCHON419,05%
François FILLON419,05%
Marine LE PEN314,29%
Nicolas DUPONT-AIGNAN314,29%
François ASSELINEAU14,76%
Jean LASSALLE14,76%
Philippe POUTOU00,00%
Benoît HAMON00,00%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits23
Nombre de votants22
Taux de participation95,65%
Votes blancs (en % des votes exprimés)4,55%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Arguel : les enjeux

Le 23 avril, les habitants d'Arguel seront appelés à désigner le prochain locataire de l'Elysée. Sur qui se portera leur choix ? Bien sûr, Arguel n'est pas Albert, mais il n'en demeure pas moins que ce bourg reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs à l'échelle de la Somme. A droite, 175 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Arguel et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Arguel et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg de la Somme, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 81,1% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a récolté 18,9% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour des primaires le 29 janvier dernier. On a dénombré ce jour-là 252 participants à Arguel et dans les communes voisines. Et les sympathisants d'Arguel et de ses environs ont imité la tendance nationale. L'ancien frondeur socialiste a en effet rassemblé 56,1% des quelques 252 suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 59 communes de la Somme dont Arguel.

L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse dès lors entrevoir une dynamique plus importante pour la droite en ce qui concerne le résultat de l'élection présidentielle. Cette analyse demeure cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Arguel. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Mais le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au score du candidat LR. Les effets de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui incite l'ensemble des soutiens de François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Arguel (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Armancourt). L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils réellement de qualifier pour le second tour celui qui n'est encore que le candidat des sondages ? Il n'empêche qu'entre le PS menacé d'implosion et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du face-à-face tant attendu Macron-Le Pen au second tour. Autre inconnue importante : quelle part des électeurs se déplacera dans un bureau de vote pour déposer dans l'urne un bulletin Front national ? Lors de la précédente présidentielle, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait décroché 17,4% des suffrages au premier tour dans ce bourg. Dans l'optique d'un affrontement Macron-Le Pen au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

L'abstention atteindra-t-elle un niveau record à l'occasion du résultat de la présidentielle à Arguel ? Elle n'a pas de programme électoral, pas de candidat et pourtant, c'est certainement l'abstention qui arrivera en première position au soir du 23 avril. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Arguel, 92% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la Vème République. Et en 2017, l'abstention pourrait séduire 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien ces indécis que les prétendants à l'Elysée auront à convaincre dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Arguel
© Montage Linternaute.com