Résultat de la présidentielle à Bas-Mauco (40500) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Bas-Mauco

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON5423,08%
Marine LE PEN5423,08%
Emmanuel MACRON5121,79%
François FILLON2912,39%
Benoît HAMON2510,68%
Nicolas DUPONT-AIGNAN135,56%
Jean LASSALLE52,14%
Philippe POUTOU31,28%
Nathalie ARTHAUD00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits268
Nombre de votants247
Taux de participation92,16%
Votes blancs (en % des votes exprimés)4,45%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,81%

Présidentielle 2017 à Bas-Mauco : les enjeux

Tout comme l'ensemble des Français, les habitants de Bas-Mauco seront appelés à désigner le prochain locataire de l'Elysée. Quel sera leur choix concernant le résultat de la présidentielle ? La campagne présidentielle est entammée depuis plusieurs mois et ses quelques 376 habitants peuvent à juste titre s'estimer ignorés par les candidats à l'Elysée. Le résultat de la présidentielle pourrait s'en trouver profondément affecté. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 342 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Bas-Mauco et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire. Alain Juppé n'a pas gagné la course à l'investiture à droite. Mais à Bas-Mauco et dans ses environs, l'inventeur de "l'identité heureuse" a remporté de justesse la bataille face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire indiscutable à l'échelle du pays avec 66,5% des suffrages, Alain Juppé a tout de même rassemblé 52,6% des voix des participants de la primaire dans ce village des Landes et dans ses alentours. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. On a dénombré ce jour-là 221 votants à Bas-Mauco et dans les communes avoisinantes. Et les électeurs de gauche de Bas-Mauco et des communes environnantes n'ont pas démenti la tendance nationale en choisissant Benoit Hamon. Le Brestois a en effet rassemblé 57,3% des suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 14 communes des Landes (dont Bas-Mauco).

L'analyse de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse par conséquent envisager un engouement plus massif concernant la droite concernant le résultat de la présidentielle. Cette analyse reste cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Bas-Mauco. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 15% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Bas-Mauco). Pourtant, l'affaire Fillon pourrait porter préjudice au score du candidat de la droite. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent donc plutôt difficiles à estimer. D'autant que François Fillon n'est pas celui qui est arrivé en tête du second tour de la primaire de la droite à Bas-Mauco. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des soutiens d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, préfère accorder leur vote à Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite et du centre vers Emmanuel Macron est loin d'être exclu lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques au cours de la campagne. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Bas-Mauco, tout comme le résultat de la présidentielle à Bassercles. L'absence de passé électoral du trentenaire empêche en effet tout redressement de sa cote de popularité (au-delà de 20%) dans les sondages. Il n'empêche : entre un PS menacé d'implosion et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de faire une réalité du duel Macron-Le Pen au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate de la France "Bleu Marine" a également ses chances de réaliser une percée à Bas-Mauco. Lors de l'élection présidentielle de 2012, la candidate d'extrême droite avait décroché 17,8% des suffrages au premier tour dans ce bourg. Son poids à Bas-Mauco pourrait bien croître lors de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Bas-Mauco ? Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Bas-Mauco, 94% des électeurs se sont rendus dans un bureau de vote pour la précédente présidentielle. Et pourtant, le désintérêt électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 50. Et la désignation du président de la République ne fait plus exception à cette tendance. Et cette année, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs songeraient à ne pas effectuer leur devoir de citoyen. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A 8 jours du premier tour, 32% de Français hésitent encore entre plusieurs candidats, selon un sondage Odoxa. Les différents candidats à l'Elysée devront donc faire preuve de beaucoup de créativité pour parvenir à persuader ces incertains de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Bas-Mauco
© Montage Linternaute.com