Résultat de la présidentielle à Basses (86200) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Basses

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN6129,61%
François FILLON3918,93%
Emmanuel MACRON3918,93%
Jean-Luc MÉLENCHON3215,53%
Nicolas DUPONT-AIGNAN188,74%
Benoît HAMON104,85%
Jean LASSALLE20,97%
François ASSELINEAU20,97%
Philippe POUTOU10,49%
Nathalie ARTHAUD10,49%
Jacques CHEMINADE10,49%
Nombre d'inscrits265
Nombre de votants214
Taux de participation80,75%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,27%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,47%

Présidentielle 2017 à Basses : les enjeux

Quel impétrant à l'Elysée choisiront les électeurs habitant à Basses à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril ? La campagne est entammée depuis plusieurs semaines déjà et ses quelques 342 habitants peuvent à juste titre s'estimer abandonnés par certains candidats à l'Elysée. Le résultat de l'élection pourrait en être profondément affecté. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a dénombré à cette occasion quelque 235 votants à Basses et dans les communes voisines. Le député de Trappes a également gagné la confiance des militants de Basses et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 60,5% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 28 communes de la Vienne, la commune de Basses incluse.

A droite, 309 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Basses et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Basses et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le village de la Vienne, le Sarthois a obtenu 74,6% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'édile LR de Bordeaux a, lui, récolté 25,4% des suffrages exprimés.

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse par conséquent entrevoir un engouement plus massif concernant la droite concernant l'issue de la présidentielle à Basses. Cet examen reste cependant à nuancer. En effet, les primaires de la gauche et de la droite sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour la plupart des candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Basses. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 9% en 2012 à Basses). Pourtant, le Penelope gate pourrait miner le candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent plutôt difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Basses, tout comme le résultat de la présidentielle à Beaumont. Bien sûr, la sympathie dont jouit l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait s'avérer être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter des affaires Le Pen et Fillon à droite et du schisme en cours à gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans ce village. En 2012, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 20,7% au premier tour dans ce village. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quel sera le niveau d'abstention pour le résultat de la présidentielle à Basses ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront le 23 avril, c'est sans doute l'abstention qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales avec une participation nationale atteignant les 80% (82% à Basses au premier tour de la précédente élection présidentielle). Cependant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis 1958. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. En 2017, selon l'Ifop, 35% des électeurs songeraient à ne pas accomplir leur devoir de citoyen. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze candidats à la magistrature suprême devront donc faire preuve de pédagogie pour réussir à convaincre ces incertains de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Basses
© Montage Linternaute.com