Résultat de la présidentielle à Belleherbe (25380) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Belleherbe

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON13637,06%
Marine LE PEN7921,53%
Emmanuel MACRON4813,08%
Jean-Luc MÉLENCHON4612,53%
Nicolas DUPONT-AIGNAN246,54%
Benoît HAMON133,54%
Philippe POUTOU102,72%
François ASSELINEAU71,91%
Nathalie ARTHAUD20,54%
Jacques CHEMINADE10,27%
Jean LASSALLE10,27%
Nombre d'inscrits481
Nombre de votants381
Taux de participation79,21%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,67%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Belleherbe : les enjeux

Tout comme partout en France, les habitants de Belleherbe seront amenés à élire le futur président de la République. Qui éliront-ils ? Même si cette ville de 609 âmes a peu de chances de décider de l'issue de l'éléction autant que le résultat de la présidentielle à Besançon, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau du Doubs. À Belleherbe et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Doubs, le député LR de Paris a obtenu 84,8% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien locataire du Quai d'Orsay a, quant à lui, obtenu un score de 15,2%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 311 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Belleherbe et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Les électeurs n'ont pas suivi la tendance nationale en préférant Manuel Valls à Benoit Hamon. L'ancien ministre de Manuel Valls ne comptabilise que 42,7% des voix à Belleherbe et ses environs lors du second tour contre 57,3% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 27 communes du Doubs, la commune de Belleherbe incluse.

La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse donc envisager une dynamique plus forte en faveur de la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle à Belleherbe. Cet examen reste cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Belleherbe. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche affaibli la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 9% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Belleherbe) et d'Emmanuel Macron. Mais le "Penelope Gate" pourrait affaiblir le candidat LR. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite restent difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques durant la campagne.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Belleherbe, tout comme le résultat de la présidentielle à Belmont. La virginité politique de l'ancien ministre de l'Economie gêne en effet tout redressement statistique de sa cote de popularité (au-delà de 20%) dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le score de Marine Le Pen. Lors de l'élection présidentielle 2012, la présidente du Front National avait obtenu 20,7% des suffrages au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Belleherbe ? Elle n'a pas eu besoin d'obtenir les 500 paraphes d'élus nécessaires pour prendre part à la course à l'Elysée et pourtant, le 23 avril, au soir du premier tour, c'est probablement l'abstention qui arrivera en première place. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désintérêt électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 1950. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. En 2017, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs songeraient à ne pas prendre part au vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, d'après une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Ce sont bien ces indécis que les candidats auront à persuader dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Belleherbe
© Montage Linternaute.com