Résultat de la présidentielle à Bessoncourt (90160) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Bessoncourt

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON20827,51%
Marine LE PEN17122,62%
François FILLON12716,80%
Jean-Luc MÉLENCHON11515,21%
Nicolas DUPONT-AIGNAN486,35%
Benoît HAMON435,69%
François ASSELINEAU151,98%
Jean LASSALLE141,85%
Philippe POUTOU60,79%
Jacques CHEMINADE60,79%
Nathalie ARTHAUD30,40%
Nombre d'inscrits869
Nombre de votants767
Taux de participation88,26%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,04%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,39%

Présidentielle 2017 à Bessoncourt : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants de Bessoncourt seront appelés à élire le futur président de la République. Qui éliront-ils ? Certes, Bessoncourt n'est pas Valdoie, mais il n'en demeure pas moins que cette ville demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs du Territoire de Belfort. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. On a recensé pour l'occasion quelque 265 votants à Bessoncourt et dans les communes avoisinantes. Les électeurs n'ont pas suivi la tendance nationale en choisissant Manuel Valls plutôt que Benoit Hamon. L'ancien ministre de l'Education de Manuel Valls ne comptabilise que 47,3% des voix à Bessoncourt et ses environs lors du second tour contre 52,7% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 19 communes du Territoire de Belfort (en comptant Bessoncourt).

A droite, 340 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Bessoncourt et dans les alentours pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Bessoncourt et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la ville du Territoire de Belfort, l'ex-député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 72,2% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a obtenu un score de 27,8% contre 33,5% au niveau national.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse par conséquent envisager une dynamique plus forte pour la droite concernant le résultat de l'élection présidentielle. Cette analyse est toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Bessoncourt. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais le "Penelope Gate" pourrait miner le candidat de la droite. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent donc difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Bessoncourt, tout comme le résultat de la présidentielle à Bethonvilliers. L'ancien ministre de l'Economie engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils d'envoyer au second tour celui qui n'est encore que le candidat des enquêtes d'opinion ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette commune. En 2012, la députée européenne avait réalisé un score de 19,2% au premier tour dans cette commune. Marine Le Pen pourrait venir grignoter une partie des voix des électeurs désenchantés de François Fillon.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Bessoncourt ? Peu importe quels candidats se qualifieront le 23 avril, l'abstention pourrait bien occuper la première place. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les années 60. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. Cette année, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs songeraient à se désengager du vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Bessoncourt
© Montage Linternaute.com