Résultat de la présidentielle à Bois-Grenier (59280) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Bois-Grenier

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON39935,34%
Emmanuel MACRON25022,14%
Marine LE PEN20718,33%
Jean-Luc MÉLENCHON15413,64%
Nicolas DUPONT-AIGNAN544,78%
Benoît HAMON403,54%
Jean LASSALLE80,71%
Philippe POUTOU70,62%
Nathalie ARTHAUD50,44%
Jacques CHEMINADE30,27%
François ASSELINEAU20,18%
Nombre d'inscrits1 349
Nombre de votants1 158
Taux de participation85,84%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,90%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,60%

Présidentielle 2017 à Bois-Grenier : les enjeux

Tout comme tous les Français, les habitants de Bois-Grenier seront amenés à choisir le prochain locataire de l'Elysée. Qui choisiront-ils pour participer au deuxième tour ? Même si cette commune de 1584 personnes a peu de chances de décider de l'issue du premier tour autant qu'une ville comme Roubaix, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau du Nord. À Bois-Grenier et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la commune du Nord, le Sarthois a obtenu 77,0% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'édile Les Républicains de Bordeaux a, quant à lui, obtenu un score de 23,0%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 304 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Bois-Grenier et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire.

Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour des primaires citoyennes le 29 janvier 2017. 265 votants ont été dénombrés à Bois-Grenier et dans les communes avoisinantes ce jour-là. Le Breton a, de la même façon, emporté la confiance des électeurs de Bois-Grenier et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 62,0% des voix contre 38,0% pour celui qui est redevenu parlementaire PS de l'Essonne. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 2 communes du Nord dont Bois-Grenier.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc présager une dynamique plus importante en faveur de la droite concernant l'issue de la présidentielle. Cette analyse est toutefois à nuancer. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Bois-Grenier. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche affaibli la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 9% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Bois-Grenier). Pourtant, l'affaire Fillon pourrait affaiblir le candidat LR. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite restent donc difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui incite le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Bois-Grenier, tout comme le résultat de la présidentielle à Bollezeele. Le candidat de "En Marche" engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils d'envoyer au second tour celui qui n'est encore que le candidat des enquêtes d'opinion ? Il n'empêche : entre le PS dépassé par sa gauche et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron pourrait en effet concrétiser le face-à-face Le Pen-Macron au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du Front national a également ses chances de réaliser une percée à Bois-Grenier. Lors de la précédente élection présidentielle (2012), la présidente du Front National avait réalisé un score de 15,6% au premier tour dans cette ville. Marine Le Pen pourrait charmer les électeurs désenchantés de François Fillon.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote à Bois-Grenier ? Elle n'a pas obtenu les 500 signatures indispensables pour se présenter dans la course à l'Elysée et pourtant, l'abstention devrait occuper la première place le 23 avril au soir. Traditionnellement, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants avec une participation à l'échelle nationale atteignant en général les 80% (85% à Bois-Grenier au premier tour de la dernière élection présidentielle de 2012). Cependant, le taux d'abstention n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la cinquième République. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, entre 35% et 32% des électeurs songeraient à se désengager du vote, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Cevipof. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, d'après un sondage Odoxa.

Résultat élection présidentielle Bois-Grenier
© Montage Linternaute.com