Résultat de la présidentielle à Chavanac (19290) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Chavanac

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON1736,17%
Jean-Luc MÉLENCHON1123,40%
Emmanuel MACRON919,15%
Marine LE PEN612,77%
Benoît HAMON24,26%
Philippe POUTOU12,13%
Nicolas DUPONT-AIGNAN12,13%
Nathalie ARTHAUD00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits61
Nombre de votants47
Taux de participation77,05%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,00%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Chavanac : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs habitant à Chavanac seront appelés à désigner le 25e président de la République. Quel candidat éliront-ils ? Certes, Chavanac n'est pas Ussel, mais il n'en demeure pas moins que ce village demeure une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs à l'échelle de la Corrèze. Alain Juppé n'a pas eu de chance au niveau national, mais à Chavanac et dans ses environs, le maire LR de Bordeaux a remporté avec peu d'avance une bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire claire au niveau national avec 66,5% des voix, Alain Juppé a en effet rassemblé 53,4% des voix des participants de la primaire dans ce village de la Corrèze et dans ses alentours. Du côté de la droite, 642 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Chavanac et dans les alentours pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. 55 votants ont été recensés à Chavanac et dans les communes voisines à cette occasion. Le Breton a, de la même façon, emporté la confiance des électeurs de Chavanac et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 50,0% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 4 communes de la Corrèze (en comptant Chavanac).

Quelles déductions en retenir pour le dénouement de l'élection présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse envisager un engouement plus massif à droite. Cette analyse demeure cependant fragile. D'abord parce que à part le Parti socialiste et les Républicains (et leurs alliés respectifs), aucune force politique n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Chavanac. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche compromet la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelope gate pourrait être préjudiciable au score du candidat de la droite. Les conséquences de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent difficiles à anticiper. D'autant que François Fillon n'est pas le candidat qui est arrivé en tête du second tour de la primaire de la droite à Chavanac. Il n'est donc pas à exclure qu'une part des soutiens d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report des voix des électeurs de la droite vers Emmanuel Macron pourrait créer la surprise lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est bien ce souci de conserver son électorat qui pousse l'équipe de campagne de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Chavanac, tout comme le résultat de la présidentielle à Chaveroche. Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus d'une intention de vote sur cinq, le candidat de "En Marche" n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en suffrages dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Chavanac. Lors de la dernière présidentielle (2012), l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait décroché 6,1% des voix au premier tour dans cette localité. Le poids de l'extrême droite à Chavanac pourrait croître lors de la présidentielle 2017.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Chavanac ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront pour le second tour, c'est sans doute elle qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France avec une participation à l'échelle du pays atteignant les 80% (77% à Chavanac au premier tour de la dernière élection présidentielle de 2012). Cependant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis 1958. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de la droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, la désertion des bureaux de vote pourrait tenter entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont pas encore choisi leur candidat, à en croire un sondage Odoxa. Les onze prétendants à l'Elysée devront donc faire preuve de créativité pour réussir à persuader ces incertains de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Chavanac
© Montage Linternaute.com