Résultat de la présidentielle à Choisies (59740) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Choisies

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON2251,16%
Emmanuel MACRON716,28%
Marine LE PEN716,28%
Benoît HAMON36,98%
Jean-Luc MÉLENCHON24,65%
Jean LASSALLE12,33%
Nicolas DUPONT-AIGNAN12,33%
François ASSELINEAU00,00%
Philippe POUTOU00,00%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits52
Nombre de votants43
Taux de participation82,69%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,00%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Choisies : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs résidant à Choisies seront amenés à choisir le 25e président de la République. Quel candidat éliront-ils ? La course à la magistrature suprême est entammée depuis plusieurs mois maintenant et ses quelques 59 habitants peuvent parfois s'estimer ignorés par certains prétendants à l'Elysée. Le résultat de la présidentielle pourrait en être profondément affecté. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier. On a dénombré à cette occasion quelque 122 participants à Choisies et dans les communes avoisinantes. Et contrairement à la tendance observée dans le reste de la France, l'ancien premier flic de France a devancé Benoit Hamon. L'ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes n'a décroché que 49,6% des voix à Choisies et ses environs lors du second tour contre 50,4% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 14 communes du Nord, la commune de Choisies incluse.

Du côté de la droite, 313 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Choisies et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Choisies et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans le village du Nord, l'ancien "collaborateur" de Nicolas Sarkozy a obtenu 69,2% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a récolté 30,8% des suffrages.

Quelles déductions en retenir pour le dénouement de la présidentielle ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse présager une dynamique plus importante pour la droite. Cette analyse est cependant à nuancer. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Choisies. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche défavorise la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 6% en 2012 à Choisies).

Mais le "Penelope Gate" pourrait porter préjudice au score du candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent difficiles à modéliser. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui pousse le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Choisies. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Clairfayts. Crédité en moyenne selon les sondages de plus de 20% d'intentions de vote, le candidat de "En Marche" n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Le Pen et Fillon et de la recomposition de la gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Impossible par ailleurs de ne pas tenir compte du score de Marine Le Pen. Lors de la dernière élection présidentielle (2012), la fille de Jean-Marie Le Pen avait décroché 21,3% des suffrages au premier tour dans cette localité. Un résultat qui rend d'office Marine Le Pen incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Choisies ? Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. À Choisies, 88% des électeurs se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Cependant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis les débuts de la cinquième République. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de la droite avait déjà contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. En 2017, la désertion des bureaux de vote pourrait tenter 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Choisies
© Montage Linternaute.com