Résultat de la présidentielle à Courthézon (84350) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Courthézon

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN1 22337,93%
François FILLON56817,62%
Jean-Luc MÉLENCHON55717,28%
Emmanuel MACRON43113,37%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1655,12%
Benoît HAMON1374,25%
Jean LASSALLE511,58%
François ASSELINEAU361,12%
Philippe POUTOU290,90%
Nathalie ARTHAUD170,53%
Jacques CHEMINADE100,31%
Nombre d'inscrits4 053
Nombre de votants3 303
Taux de participation81,50%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,51%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,88%

Présidentielle 2017 à Courthézon : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs résidant à Courthézon seront appelés à désigner le futur président de la République. Quel sera leur choix concernant le résultat de la présidentielle ? L'analyse des plus récents scrutins au sein de cette agglomération peut offrir un début de réponse, tout comme le résultat de la présidentielle à Carpentras. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. On a recensé à cette occasion quelque 189 votants à Courthézon et dans les communes avoisinantes. Et les sympathisants de gauche de Courthézon et des communes voisines ont imité la tendance nationale en accordant leur confiance à Benoit Hamon. Le Breton a en effet rassemblé 54,1% des quelques 189 votes enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 3 communes du Vaucluse en comptant Courthézon.

À Courthézon, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans l'agglomération du Vaucluse, l'ex-parlementaire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 85,1% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut "le meilleur d'entre nous" a, quant à lui, obtenu un score de 14,9%. Du côté de la droite, 301 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier).

Quelles hypothèses en tirer pour le dénouement de la présidentielle à Courthézon ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse entrevoir un engouement plus fort pour la droite. Cet examen demeure cependant fragile. D'abord parce que les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Courthézon. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche fait du tort à la candidature de Benoit Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 11% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Courthézon) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le Penelopegate pourrait porter préjudice au résultat du candidat de la droite. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le comportement à venir des électeurs de droite restent très difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Courthézon, tout comme le résultat de la présidentielle à Crestet. Bien sûr, l'attirance dont jouit l'ancien ministre de l'Economie l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche : entre des Républicains plombés par les affaires et un PS dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron pourrait tout à fait concrétiser le duel annoncé Le Pen-Macron au second tour. Autre inconnue de taille : quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Front national ? Lors de la précédente présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait décroché 30,6% des suffrages au premier tour dans cette ville. Dans l'optique d'un affrontement Macron-Le Pen au second tour, la victoire de Marine Le Pen serait envisageable.

L'abstention se taillera-t-elle la part du lion du résultat de la présidentielle à Courthézon ? Elle n'a pas obtenu les 500 signatures requises pour se présenter dans la course à l'Elysée mais le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sûrement l'abstention qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus les électeurs (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 1950. Et l'élection du locataire de l'Elysée ne fait pas exception. En 2017, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs envisageraient de ne pas mettre à profit leur droit de citoyen à choisir leur président. L'abstention se révèle souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A huit jours du premier tour, 32% de Français balancent toujours entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Courthézon
© Montage Linternaute.com