Résultat de la présidentielle à Daoulas (29460) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Daoulas

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON37430,93%
Jean-Luc MÉLENCHON28323,41%
François FILLON18315,14%
Benoît HAMON15412,74%
Marine LE PEN1199,84%
Nicolas DUPONT-AIGNAN504,14%
Philippe POUTOU221,82%
Jean LASSALLE151,24%
François ASSELINEAU50,41%
Nathalie ARTHAUD40,33%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits1 412
Nombre de votants1 234
Taux de participation87,39%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,86%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,16%

Présidentielle 2017 à Daoulas : les enjeux

Le 23 avril, les habitants de Daoulas seront appelés à désigner le prochain locataire du palais de l'Elysée. Quel sera leur choix concernant le résultat de l'élection présidentielle ? Bien sûr, Daoulas n'est pas Brest, mais il n'en demeure pas moins que cette localité demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs du Finistère. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. 1111 participants ont été dénombrés à Daoulas et dans les communes voisines pour l'occasion. L'ancien frondeur du Parti socialiste a, de la même manière, raflé la confiance des sympathisants de Daoulas et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 73,6% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 9 communes du Finistère dont Daoulas. À Daoulas et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la localité du Finistère, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 61,9% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le promotteur de "l'identité heureuse" a récolté 38,1% des suffrages exprimés. A droite, 641 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Daoulas et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

Quelles hypothèses en tirer pour le résultat de l'élection présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse envisager une dynamique plus forte en faveur de la gauche. Cette analyse reste toutefois à nuancer. En effet, les primaires de la gauche et de la droite sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins compliquée pour de nombreux candidats. Sur le papier, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les conséquences médiatiques du Penelope Gate pourraient encore accentuer l'écart au profit de la gauche dans cette commune. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les instituts de sondage ne font plus de lui un candidat possible pour le second tour. Plutôt que le candidat socialiste, les sympathisants de gauche pourraient bien se tourner vers le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 11% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix de militants socialistes tentés par un programme plus social-démocrate. Nombre de responsables nationaux du Parti socialiste ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Daoulas, tout comme le résultat de la présidentielle à Dinéault. Bien sûr, l'attirance dont bénéficie le candidat de "En Marche" l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait en réalité s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche qu'entre des Républicains plombés par les affaires et un Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du face-à-face annoncé Macron-Le Pen au second tour. Enfin, quelle part des électeurs déposera dans l'urne un bulletin Front national ? Lors de la dernière présidentielle de 2012, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait décroché 7,8% des voix au premier tour dans cette commune. Marine Le Pen pourrait en 2017 venir grignoter une part des voix des électeurs désenchantés de la droite.

L'abstention se taillera-t-elle la part du lion du résultat de la présidentielle à Daoulas ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront pour le second tour, l'abstention devrait truster la première place. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus les électeurs (près de 80% de participation). Cependant, le désintérêt électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la cinquième République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, la tentation de ne pas prendre part au vote pourrait gagner entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'Ifop. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Daoulas
© Montage Linternaute.com