Résultat de la présidentielle à Digosville (50110) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Digosville

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON28826,06%
Marine LE PEN21919,82%
Jean-Luc MÉLENCHON20718,73%
François FILLON18016,29%
Benoît HAMON938,42%
Nicolas DUPONT-AIGNAN665,97%
Philippe POUTOU191,72%
Nathalie ARTHAUD121,09%
François ASSELINEAU121,09%
Jacques CHEMINADE50,45%
Jean LASSALLE40,36%
Nombre d'inscrits1 350
Nombre de votants1 127
Taux de participation83,48%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,51%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,44%

Présidentielle 2017 à Digosville : les enjeux

Tout comme partout en France, les électeurs résidant à Digosville seront amenés à désigner le nouveau président de la République. Qui éliront-ils ? Evidemment, Digosville n'est pas Cherbourg-en-Cotentin, mais il n'en demeure pas moins que cette localité demeure une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs à l'échelle de la Manche. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 894 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Digosville et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À Digosville et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la localité de la Manche, l'ancien "collaborateur" de Nicolas Sarkozy a obtenu 65,7% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien locataire du Quai d'Orsay a, lui, obtenu un score de 34,3%.

A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. L'ancien ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation du gouvernement Ayrault a aussi raflé la confiance des sympathisants de Digosville et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 59,6% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 3 communes de la Manche (dont Digosville).

Quelles hypothèses en déduire pour le dénouement de l'élection présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse envisager une dynamique plus importante concernant la gauche. Cet examen demeure toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés) sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour de nombreux candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques de l'affaire Fillon pourraient encore creuser l'écart en faveur des candidats de gauche dans cette commune. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les instituts de sondage ne cessent de revoir sa popularité à la baisse. Plutôt que le candidat socialiste, les sympathisants de gauche pourraient bien préférer Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 12% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix de militants socialistes tentés par un programme plus social-démocrate. Nombre de responsables nationaux du PS ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche". Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Digosville. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Digulleville. Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus de 20% d'intentions de vote, l'ancien ministre de l'Economie ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et un Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le face-à-face tant attendu Macron-Le Pen au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira choisir un bulletin Front national ? Lors de la précédente présidentielle 2012, la fille de Jean-Marie Le Pen avait décroché 16,3% des voix au premier tour dans cette commune. L'attrait pour Marine Le Pen à Digosville pourrait encore augmenter cette année.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Digosville ? Peu importe quels candidats se qualifieront pour le second tour, c'est certainement l'abstention qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France (près de 80% de participation). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les années 1960. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de droite avait déjà privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et en 2017, l'envie de ne pas profiter de leur droit constitutionnel à faire entendre leur voix pourrait séduire 35% des électeurs, selon l'Ifop. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Digosville
© Montage Linternaute.com