Résultat de la présidentielle à Embres-et-Castelmaure (11360) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Embres-et-Castelmaure

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON3125,62%
Jean-Luc MÉLENCHON2520,66%
Marine LE PEN2419,83%
François FILLON1613,22%
Benoît HAMON108,26%
Nathalie ARTHAUD43,31%
Nicolas DUPONT-AIGNAN32,48%
Jean LASSALLE32,48%
François ASSELINEAU21,65%
Jacques CHEMINADE21,65%
Philippe POUTOU10,83%
Nombre d'inscrits146
Nombre de votants123
Taux de participation84,25%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,63%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Embres-et-Castelmaure : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs habitant à Embres-et-Castelmaure seront amenés à élire le prochain locataire de l'Elysée. Quel sera leur choix concernant le résultat de la présidentielle ? Même si ce bourg de 153 âmes a peu de chances d'influencer l'issue de l'éléction autant que le résultat de la présidentielle à Carcassonne, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle de l'Aude. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 304 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Embres-et-Castelmaure et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire. À Embres-et-Castelmaure et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg de l'Aude, le parlementaire de la Sarthe a obtenu 74,3% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a récolté 25,7% des suffrages exprimés.

A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 143 votants ont été dénombrés à Embres-et-Castelmaure et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. Les électeurs n'ont pas suivi la tendance nationale en préférant Manuel Valls à Benoit Hamon. L'ancien ministre frondeur n'a décroché que 47,9% des voix à Embres-et-Castelmaure et ses environs lors du second tour contre 52,1% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 9 communes de l'Aude (en comptant Embres-et-Castelmaure).

Quelles hypothèses en déduire pour l'issue de l'élection présidentielle ? La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse entrevoir une dynamique plus importante pour la gauche. Cette analyse reste cependant à prendre avec des pincettes. En effet, le Parti socialiste et les Républicains sont les seuls partis politiques à avoir organisé des primaires. Sur le papier, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politico-médiatiques du Penelope Gate pourraient encore creuser l'écart au profit des candidats de gauche dans ce bourg. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les sondages ne l'imaginent pas passer le premier tour. Par ailleurs, Benoit Hamon n'est pas arrivé en tête à Embres-et-Castelmaure et il est donc possible que tout ou partie des partisans de Manuel Valls préfère soutenir Emmanuel Macron plutôt que Benoit Hamon. Au sein même du Parti socialiste, plusieurs figures politiques, dont Jean-Yves Le Drian, ont annoncé leur ralliement au candidat de "En Marche". Leur initiative pourrait être imitée. En plus de la concurrence Macron, le candidat du PS doit également faire face à la remontée dans les études d'opinion du candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Lors de la présidentielle 2012, ce dernier avait rassemblé 15% des voix au premier tour. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Embres-et-Castelmaure, tout comme le résultat de la présidentielle à Escales. Certes, l'attraction dont jouit l'ancien ministre de l'Economie l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait fort bien s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche qu'entre les Républicains plombés par les affaires et le Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron pourrait bien faire une réalité du duel annoncé Macron-Le Pen au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le résultat attendu de Marine Le Pen. Lors de la précédente présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 19,1% au premier tour dans ce bourg. Son poids à Embres-et-Castelmaure pourrait croître cette année.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Embres-et-Castelmaure ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, cette année, l'abstention a obtenu le statut de favori de l'élection sans avoir eu besoin de mener de véritable campagne. Jusqu'à présent, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% sur l'ensemble de l'Hexagone. À Embres-et-Castelmaure, 86% des électeurs se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis la fin des années 50. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du père de Marine Le Pen, Jean-Marie, au second tour de la présidentielle. Et cette année au premier tour, entre 32% et 35% des électeurs pourraient ne pas mettre à profit leur droit constitutionnel à choisir leur président pour les cinq années à venir, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'institut de sondage Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien ces indécis que les candidats devront persuader avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Embres-et-Castelmaure
© Montage Linternaute.com