Résultat de la présidentielle à Faramans (01800) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Faramans

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN21640,99%
François FILLON10319,54%
Emmanuel MACRON7814,80%
Jean-Luc MÉLENCHON6311,95%
Nicolas DUPONT-AIGNAN356,64%
Benoît HAMON132,47%
Jean LASSALLE122,28%
Philippe POUTOU40,76%
Nathalie ARTHAUD20,38%
François ASSELINEAU10,19%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits620
Nombre de votants543
Taux de participation87,58%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,21%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,74%

Présidentielle 2017 à Faramans : les enjeux

Quel prétendant à l'Elysée choisiront les 792 habitants à Faramans à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril 2017) ? La question reste posée même si cette commune de 792 âmes ne compte pas autant d'habitants que Lyon. A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Quelque 560 votants ont été recensés à Faramans et dans les communes avoisinantes ce jour-là. Et les sympathisants de Faramans et des communes voisines n'ont pas démenti la tendance nationale. Le vainqueur surprise de la primaire a en effet rassemblé 61,8% des 560 suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 12 communes de l'Ain, la commune de Faramans incluse.

A droite, 217 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Faramans et dans les alentours pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016). À Faramans et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la commune de l'Ain, l'ancien député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 72,4% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire LR de Bordeaux a, quant à lui, récolté 27,6% des suffrages.

Quelles déductions en tirer pour l'issue de la présidentielle ? La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse présager un engouement plus massif en faveur de la gauche. Cet examen reste cependant fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les conséquences politico-médiatiques du Penelope Gate pourraient encore creuser l'écart au profit des candidats de gauche dans cette ville. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les analyses d'opinion ne l'imaginent pas accéder au second tour. Plutôt que le candidat socialiste, les sympathisants de gauche pourraient bien opter pour le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 9% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix d'électeurs socialistes tentés par un programme plus libéral. Nombre de responsables nationaux du PS ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche". Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Faramans. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Fareins. Bien sûr, la sympathie dont bénéficie l'ancien banquier d'affaires l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait se révéler être une bulle sondagière. Il n'empêche : entre des Républicains plombés par les affaires et le PS menacé d'implosion, Emmanuel Macron pourrait en effet concrétiser le face-à-face Le Pen-Macron au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate du Front national a également ses chances de réaliser une percée à Faramans. Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 30,3% au premier tour dans cette ville. Si Marine Le Pen parvient à éviter le piège des affaires dans lesquelles elle est citée, elle a de fortes chances d'arriver en tête au terme du premier tour.

L'abstention se taillera-t-elle la part du lion du résultat de la présidentielle à Faramans ? Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis 1958. Et l'élection du président de la République n'échappe plus à cette tendance. Et en 2017, selon l'Ifop, 35% des électeurs pourraient se désengager du vote. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien eux que les prétendants à l'Elysée auront à séduire dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Faramans
© Montage Linternaute.com