Résultat de la présidentielle à Frugerès-les-Mines (43250) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Frugerès-les-Mines

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON8227,42%
Marine LE PEN7625,42%
Emmanuel MACRON5919,73%
François FILLON3411,37%
Nicolas DUPONT-AIGNAN144,68%
Benoît HAMON124,01%
Jean LASSALLE103,34%
Philippe POUTOU72,34%
Nathalie ARTHAUD20,67%
François ASSELINEAU20,67%
Jacques CHEMINADE10,33%
Nombre d'inscrits388
Nombre de votants314
Taux de participation80,93%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,87%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,91%

Présidentielle 2017 à Frugerès-les-Mines : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs résidant à Frugerès-les-Mines seront amenés à désigner le 25e président de la République. Qui choisiront-ils pour participer au deuxième tour ? La campagne est entammée depuis plusieurs semaines maintenant et ses quelques 556 habitants peuvent à juste titre s'estimer ignorés par certains candidats à l'Elysée. Le résultat de l'élection présidentielle pourrait s'en trouver fortement perturbé. À Frugerès-les-Mines et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de la Haute-Loire, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 67,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'édile LR de Bordeaux a obtenu un score de 32,1%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 272 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Frugerès-les-Mines et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire.

Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier 2017. Quelque 107 votants ont été recensés à Frugerès-les-Mines et dans les communes voisines à cette occasion. L'ancien ministre frondeur a également gagné la confiance des électeurs de Frugerès-les-Mines et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 65,4% des voix, contre 34,6% pour l'ancien conseiller régional d'Ile-de-France. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 11 communes de la Haute-Loire, la commune de Frugerès-les-Mines incluse.

La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse dès lors entrevoir un engouement plus massif pour la droite concernant l'issue de la présidentielle à Frugerès-les-Mines. Cette analyse demeure cependant fragile. D'abord parce que le Parti socialiste et les Républicains sont les seuls partis à avoir organisé des primaires. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Frugerès-les-Mines. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la division de la gauche nuit à la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 15% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Frugerès-les-Mines).

Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait miner le candidat de la droite. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent plutôt difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui incite François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Frugerès-les-Mines, tout comme le résultat de la présidentielle à Frugières-le-Pin. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils d'envoyer au second tour celui qui n'est encore que le favori des enquêtes d'opinion ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen et du schisme en cours à gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Il est enfin difficile de ne pas tenir compte du résultat de Marine Le Pen. Lors de l'élection présidentielle de 2012, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait obtenu 20,6% des voix au premier tour dans cette localité. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Frugerès-les-Mines ? Elle n'a même pas obtenu les 500 signatures requises pour prendre part à la course à l'Elysée mais l'abstention devrait être la grande gagnante du premier tour de l'élection présidentielle. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France avec une participation nationale atteignant les 80% (82% à Frugerès-les-Mines au premier tour de la précédente élection présidentielle de 2012). Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis 1958. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. En 2017, entre 35% et 32% des électeurs pourraient ne pas participer au vote, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont bien eux que les candidats auront à persuader avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Frugerès-les-Mines
© Montage Linternaute.com