Résultat de la présidentielle à Gray-la-Ville (70100) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Gray-la-Ville

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN14925,47%
Emmanuel MACRON13322,74%
Jean-Luc MÉLENCHON11319,32%
François FILLON10217,44%
Benoît HAMON396,67%
Nicolas DUPONT-AIGNAN274,62%
Philippe POUTOU111,88%
Nathalie ARTHAUD50,85%
Jean LASSALLE40,68%
Jacques CHEMINADE10,17%
François ASSELINEAU10,17%
Nombre d'inscrits757
Nombre de votants606
Taux de participation80,05%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,50%
Votes nuls (en % des votes exprimés)2,97%

Présidentielle 2017 à Gray-la-Ville : les enjeux

Quel postulant à l'Elysée choisiront les habitants de Gray-la-Ville à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril prochain ? Même si cette commune de 1016 habitants a peu de chances de décider de l'issue de l'éléction autant que le résultat de la présidentielle à Héricourt, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de la Haute-Saône. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. On a dénombré pour l'occasion 200 votants à Gray-la-Ville et dans les communes voisines. Et les électeurs de Gray-la-Ville et des communes voisines se sont conformés à la tendance nationale en votant pour Benoit Hamon. L'ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes a en effet rassemblé 50,5% des suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 8 communes de la Haute-Saône (dont Gray-la-Ville).

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 362 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Gray-la-Ville et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire. À Gray-la-Ville et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la commune de la Haute-Saône, le parlementaire sarthois a obtenu 78,9% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a obtenu un score de 21,1%.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse dès lors présager une dynamique plus importante concernant la droite concernant l'issue de la présidentielle à Gray-la-Ville. Cet examen demeure toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que à part les Républicains et le Parti socialiste (et leurs alliés), aucun mouvement politique n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Gray-la-Ville. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche défavorise la candidature de Benoit Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Mais l'affaire Fillon pourrait être préjudiciable au résultat du candidat LR. Les conséquences de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des partisans de droite restent difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Gray-la-Ville, tout comme le résultat de la présidentielle à Gy. L'inexpérience électorale de l'ancien banquier de Rotschild pose la question de l'efficacité du redressement de sa cote de popularité (au-delà de 20%) dans les sondages. Il n'empêche qu'entre les Républicains plombés par les affaires et le Parti socialiste menacé d'implosion, Emmanuel Macron pourrait en effet faire une réalité du duel attendu Macron-Le Pen au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette commune. Lors de la dernière élection présidentielle, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 22,4% des suffrages au premier tour dans cette commune. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote à Gray-la-Ville ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront le 23 avril au soir, cette année, l'abstention a décroché le statut de star de la présidentielle sans avoir eu besoin de mener de véritable campagne. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Gray-la-Ville, 83% des électeurs se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les années 60. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'abstention pourrait tenter entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, d'après un sondage Odoxa. Les différents candidats à l'Elysée devront donc faire preuve de créativité pour arriver à convaincre ces indécis de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Gray-la-Ville
© Montage Linternaute.com