Résultat de la présidentielle à Hennebont (56700) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Hennebont

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON2 68228,69%
Jean-Luc MÉLENCHON2 30924,70%
Marine LE PEN1 52616,32%
François FILLON1 34314,37%
Benoît HAMON7588,11%
Nicolas DUPONT-AIGNAN3543,79%
Philippe POUTOU1331,42%
Jean LASSALLE941,01%
Nathalie ARTHAUD750,80%
François ASSELINEAU590,63%
Jacques CHEMINADE160,17%
Nombre d'inscrits11 750
Nombre de votants9 554
Taux de participation81,31%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,50%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,65%

Présidentielle 2017 à Hennebont : les enjeux

Le 23 avril, les habitants d'Hennebont seront amenés à élire le nouveau président de la République. Qui choisiront-ils pour participer au second tour ? Les récents scrutins permettent d'ores et déjà d'esquisser quelques pistes. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 800 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite, selon la Haute autorité de la primaire. À Hennebont, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans l'agglomération du Morbihan, le député de Paris a obtenu 61,9% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le fidèle de Jacques Chirac a, quant à lui, obtenu un score de 38,1%.

Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Quelque 610 votants ont été dénombrés à Hennebont à cette occasion. Le promotteur du revenu universel a également conquis la confiance des électeurs d'Hennebont en devançant Manuel Valls avec 54,9% des voix. A cette occasion, 3 bureaux de vote avaient été installés pour permettre aux sympathisants d'Hennebont de participer à la désignation du candidat de la gauche.

La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse dès lors envisager une dynamique plus importante concernant la droite concernant l'issue de la présidentielle à Hennebont. Cette analyse reste cependant fragile. D'abord parce que les primaires sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Hennebont. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche fait du tort à la candidature de Benoit Hamon au profit de celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais l'affaire Fillon pourrait être préjudiciable au score du candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent assez difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui pousse François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Hennebont (il en va de même pour le résultat de la présidentielle au Hézo). L'absence de passé électoral de l'ancien ministre de l'Economie empêche tout redressement de sa cote de popularité (au plus haut) dans les sondages. Il n'empêche qu'entre un PS menacé d'implosion et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le face-à-face annoncé Le Pen-Macron au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette agglomération. Il y a 5 ans, la députée européenne avait réalisé un score de 13,3% au premier tour dans cette agglomération. Son poids à Hennebont pourrait bien croître lors de la présidentielle.

L'abstention arrivera-t-elle en tête du résultat de la présidentielle à Hennebont ? Elle n'a organisé ni meetings, ni débats et pourtant, le 23 avril c'est certainement l'abstention qui arrivera en première position. Traditionnellement, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les régionales ou les européennes (près de 80% de participation). Et pourtant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 50. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs pourraient ne pas mettre à profit leur droit constitutionnel à choisir leur président pour le quinquennat qui s'annonce. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention s'avère fréquemment être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A 8 jours du premier tour, 32% de Français balancent toujours entre plusieurs candidats, d'après une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle Hennebont
© Montage Linternaute.com