Résultat de la présidentielle à Izaux (65250) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Izaux

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON3829,92%
Jean-Luc MÉLENCHON3426,77%
Marine LE PEN1310,24%
Benoît HAMON129,45%
François FILLON107,87%
Jean LASSALLE75,51%
François ASSELINEAU53,94%
Nicolas DUPONT-AIGNAN43,15%
Philippe POUTOU21,57%
Nathalie ARTHAUD10,79%
Jacques CHEMINADE10,79%
Nombre d'inscrits155
Nombre de votants131
Taux de participation84,52%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,05%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Izaux : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants d'Izaux seront appelés à élire le 25e président de la République. Sur quel candidat se portera leur choix ? Même si ce bourg de 206 habitants a peu de chances d'influencer l'issue du scrutin autant que le résultat de la présidentielle à Tarbes, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau des Hautes-Pyrénées. A droite, 399 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Izaux et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Izaux et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans le bourg des Hautes-Pyrénées, celui qui avait créé la surprise au premier tour a obtenu 60,4% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut "le meilleur d'entre nous" a, quant à lui, récolté 39,6% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. 262 votants ont été dénombrés à Izaux et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. L'élu de Trappes a aussi emporté la confiance des électeurs d'Izaux et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 56,9% des voix contre 43,1% pour l'ancien locataire de Matignon. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 20 communes des Hautes-Pyrénées en comptant Izaux.

La participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse par conséquent envisager un engouement plus massif en faveur de la gauche en ce qui concerne le résultat de l'élection présidentielle à Izaux. Cette analyse demeure cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques du Penelopegate pourraient encore accentuer l'écart en faveur de la gauche dans ce village. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les études d'opinion ne le placent plus dans le carré de tête. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien se tourner vers Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier aurait alors une carte à jouer à Izaux. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 15% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix de militants socialistes tentés par un programme plus social-démocrate. Nombre de figures du Parti socialiste ont d'ailleurs déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Izaux, tout comme le résultat de la présidentielle à Jacque. A n'en pas douter, l'attraction dont bénéficie l'ex-banquier de chez Rotschild l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait fort bien se révéler être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme à gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs choisira un bulletin Front national ? Lors de l'élection présidentielle 2012, la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 8,4% au premier tour dans ce village. Marine Le Pen pourrait cette année venir grignoter une partie des voix des déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Izaux ? Peu importe quels candidats se qualifieront pour le second tour, l'abstention pourrait bien être la grande gagnante. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin qui mobilise le plus avec une participation à l'échelle du pays avoisinant les 80% (83% à Izaux au premier tour de la précédente élection présidentielle). Et pourtant, le taux d'abstention n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les années 60. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de la droite avait déjà contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et cette année au premier tour, entre 32% et 35% des électeurs pourraient ne pas participer au vote, selon respectivement le Cevipof et l'Ifop. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à l'Elysée devront donc faire preuve de beaucoup de créativité pour réussir à persuader ces électeurs de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Izaux
© Montage Linternaute.com