Résultat de la présidentielle à Izon-la-Bruisse (26560) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Izon-la-Bruisse

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN333,33%
Emmanuel MACRON222,22%
Jean-Luc MÉLENCHON111,11%
François FILLON111,11%
Jean LASSALLE111,11%
Philippe POUTOU111,11%
Benoît HAMON00,00%
François ASSELINEAU00,00%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Nicolas DUPONT-AIGNAN00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits11
Nombre de votants10
Taux de participation90,91%
Votes blancs (en % des votes exprimés)10,00%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Izon-la-Bruisse : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants d'Izon-la-Bruisse seront appelés à élire le 25e président de la République. Sur qui se portera leur choix ? Même si ce village de 9 personnes a peu de chances de décider de l'issue du scrutin autant que Montélimar, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle de la Drôme. À Izon-la-Bruisse et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le village de la Drôme, l'ex-maire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 75,6% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a obtenu un score de 24,4%. A droite, 90 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Izon-la-Bruisse et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Les électeurs n'ont pas suivi la tendance observée au niveau de l'ensemble de la France en choisissant Manuel Valls plutôt que Benoit Hamon. L'ancien frondeur du PS n'a décroché que 41,4% des voix à Izon-la-Bruisse et ses environs lors du second tour contre 58,6% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 8 communes de la Drôme, la commune d'Izon-la-Bruisse incluse.

Quelles déductions en tirer pour le dénouement de l'élection présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse présager un engouement plus fort pour la droite. Cette analyse reste cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Izon-la-Bruisse. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche affaibli la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 13% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Izon-la-Bruisse) et d'Emmanuel Macron. Pourtant, le Penelope gate pourrait porter préjudice au résultat du candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc très difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques tout au long de cette campagne.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Izon-la-Bruisse (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Jonchères). Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme à gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Autre inconnue de taille : quelle part des électeurs se déplacera dans un bureau de vote pour déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Il y a cinq ans, la candidate d'extrême droite avait décroché 12,5% des voix au premier tour dans ce bourg. Le poids de l'extrême droite à Izon-la-Bruisse pourrait augmenter cette année.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote d'Izon-la-Bruisse ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront le 23 avril au soir, cette année, l'abstention a obtenu le statut de favori des sondeurs sans avoir mené de véritable campagne. Traditionnellement, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% en France. À Izon-la-Bruisse, 80% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente présidentielle. Et pourtant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la Vème République. Et le choix du président de la République ne fait pas exception. Et cette année, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs envisageraient de ne pas user de leur droit constitutionnel à choisir leur président. L'abstention se révèle fréquemment être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Izon-la-Bruisse
© Montage Linternaute.com