Résultat de la présidentielle à la Bégude-de-Mazenc (26160) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à la Bégude-de-Mazenc

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN27224,89%
Emmanuel MACRON22720,77%
Jean-Luc MÉLENCHON21219,40%
François FILLON19117,47%
Benoît HAMON706,40%
Nicolas DUPONT-AIGNAN605,49%
Jean LASSALLE211,92%
Philippe POUTOU171,56%
François ASSELINEAU131,19%
Nathalie ARTHAUD70,64%
Jacques CHEMINADE30,27%
Nombre d'inscrits1 332
Nombre de votants1 125
Taux de participation84,46%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,31%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,53%

Présidentielle 2017 à la Bégude-de-Mazenc : les enjeux

Quel sera le résultat de l'élection présidentielle 2017 à la Bégude-de-Mazenc ? La question reste posée même si cette ville de 1749 personnes ne compte pas autant d'électeurs que Valence. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour des primaires le 29 janvier 2017. On a recensé pour l'occasion 535 votants à la Bégude-de-Mazenc et dans les communes voisines. Et les militants de gauche de la Bégude-de-Mazenc et des communes environnantes n'ont pas démenti la tendance nationale en choisissant Benoit Hamon. L'élu des Yvelines a en effet rassemblé 66,5% des quelques 535 votes enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 15 communes de la Drôme dont La Bégude-de-Mazenc. À la Bégude-de-Mazenc et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de la Drôme, l'ancien locataire de Matignon sous Nicolas Sarkozy a obtenu 73,7% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le promotteur de "l'identité heureuse" a, lui, récolté 26,3% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%. A droite, 187 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à la Bégude-de-Mazenc et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier).

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse donc présager un engouement plus massif concernant la droite en ce qui concerne le résultat de la présidentielle. Cet examen est cependant à prendre avec des pincettes. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à la Bégude-de-Mazenc. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche nuit à la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au score du candidat de la droite. Les effets de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite restent plutôt difficiles à estimer. En embuscade, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques durant la campagne. Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à la Bégude-de-Mazenc (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Bellecombe-Tarendol). A n'en pas douter, la sympathie dont bénéficie l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait s'avérer être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen à droite et du schisme à gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Autre inconnue de taille : quelle part des électeurs choisira un bulletin Front national ? Lors de la précédente présidentielle, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 20,8% des suffrages au premier tour dans cette commune. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à la Bégude-de-Mazenc ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront le 23 avril au soir, cette année, l'abstention a décroché le statut de favori de la présidentielle sans avoir mené campagne. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France (près de 80% de participation). Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis le début de la Vème République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Et cette année, l'abstention pourrait tenter 35% des électeurs, selon l'institut de sondage Ifop. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent encore entre plusieurs candidats, d'après un sondage Odoxa.

Résultat élection présidentielle La Bégude-de-Mazenc
© Montage Linternaute.com