Résultat de la présidentielle à la Roë (53350) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à la Roë

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON3929,10%
Marine LE PEN2820,90%
Emmanuel MACRON2619,40%
Jean-Luc MÉLENCHON139,70%
Nicolas DUPONT-AIGNAN118,21%
Benoît HAMON85,97%
Jean LASSALLE53,73%
Nathalie ARTHAUD21,49%
François ASSELINEAU10,75%
Philippe POUTOU10,75%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits165
Nombre de votants141
Taux de participation85,45%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,55%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,42%

Présidentielle 2017 à la Roë : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs résidant à la Roë seront amenés à désigner le nouveau président de la République. Sur qui se portera leur choix ? Même si ce village de 251 habitants a peu de chances de décider de l'issue du scrutin autant que le résultat de la présidentielle à Château-Gontier, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de la Mayenne. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. On a dénombré pour l'occasion quelque 265 votants à la Roë et dans les communes avoisinantes. Et les sympathisants de gauche de la Roë et des communes voisines n'ont pas démenti la tendance nationale en votant pour Benoit Hamon. Le promotteur du revenu universel a en effet amassé 56,7% des votes enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 22 communes de la Mayenne (dont La Roë).

Du côté de la droite, 196 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à la Roë et dans les communes voisines pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À la Roë et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le village de la Mayenne, le député de la 2e circonscription de Paris a obtenu 83,7% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire de Bordeaux a, lui, récolté 16,3% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

Quelles hypothèses en tirer pour le résultat de l'élection présidentielle ? La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse présager un engouement plus massif pour la droite. Cette analyse reste toutefois à prendre avec beaucoup de prudence. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés) sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à la Roë. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 6% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à la Roë). Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au résultat du candidat LR. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent difficiles à estimer. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à la Roë, tout comme le résultat de la présidentielle à la Rouaudière. Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords ont rejoint les rangs de ses soutiens. Mais les sondeurs ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Il n'empêche qu'entre un PS dépassé par sa gauche et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron pourrait bien faire une réalité du face-à-face tant attendu Macron-Le Pen au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans ce bourg. Lors de l'élection présidentielle 2012, la députée européenne avait décroché 18,8% des suffrages au premier tour dans ce bourg. Dans l'optique d'un duel Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à la Roë ? Peu importe quels candidats se qualifieront le 23 avril, cette année, l'abstention a décroché le statut de star des sondages sans avoir mené campagne. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France avec une participation à l'échelle du pays atteignant en général les 80% (84% à la Roë au premier tour de la précédente présidentielle de 2012). Et pourtant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis les débuts de la Vème République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'envie de ne pas remplir leur devoir de citoyen pourrait gagner entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Cevipof et l'institut de sondage Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A huit jours du premier tour, 32% de Français balancent toujours entre plusieurs candidats, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Les différents prétendants à l'Elysée devront donc déployer beaucoup d'efforts pour parvenir à convaincre ces indécis de leur accorder leur confiance.

Résultat élection présidentielle La Roë
© Montage Linternaute.com