Résultat de la présidentielle à Lanvallay (22100) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Lanvallay

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON74928,22%
François FILLON61623,21%
Jean-Luc MÉLENCHON49818,76%
Marine LE PEN38514,51%
Benoît HAMON1987,46%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1294,86%
Philippe POUTOU291,09%
Jean LASSALLE190,72%
François ASSELINEAU160,60%
Nathalie ARTHAUD110,41%
Jacques CHEMINADE40,15%
Nombre d'inscrits3 140
Nombre de votants2 717
Taux de participation86,53%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,55%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,77%

Présidentielle 2017 à Lanvallay : les enjeux

Quelle sera l'issue de l'élection présidentielle 2017 à Lanvallay ? La question reste posée même si cette ville de 4094 personnes ne compte pas autant d'habitants que Lannion. À Lanvallay, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville des Côtes-d'Armor, celui qui avait déjà créé la surprise lors du premier tour a obtenu 79,3% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a, lui, obtenu un score de 20,7% contre 33,5% au niveau national. Du côté de la droite, 404 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Le vainqueur surprise de la primaire a aussi emporté la confiance des sympathisants de Lanvallay et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 61,1% des voix. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 4 communes des Côtes-d'Armor dont Lanvallay.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse dès lors entrevoir une dynamique plus importante en faveur de la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle à Lanvallay. Cet examen reste toutefois à prendre avec beaucoup de précaution. En effet, hors le Parti socialiste et les Républicains (et leurs alliés respectifs), aucun mouvement politique n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Lanvallay. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche fait du tort à la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 10% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Lanvallay) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, l'affaire Fillon pourrait être préjudiciable au résultat du candidat de la droite. Les effets de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent plutôt difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Lanvallay (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Lanvellec). A n'en pas douter, l'attirance dont jouit l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait se révéler être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen à droite et de la recomposition de la gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs se déplacera dans un bureau de vote pour déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Lors de l'élection présidentielle 2012, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 11,5% au premier tour dans cette ville. Marine Le Pen pourrait en 2017 capter une part des voix des déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Lanvallay ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, que ce soit par choix politique ou par désintérêt pour l'élection, l'abstention devrait sûrement être la grande gagnante du premier tour de scrutin. Jusqu'à présent, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les régionales ou les européennes par exemple : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. À Lanvallay, 89% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis le début de la Vème République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. En 2017, entre 32% et 35% des électeurs envisageraient de se désengager du vote, selon respectivement le Cevipof et l'institut de sondage Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention se révèle souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents candidats à la magistrature suprême devront donc faire preuve de beaucoup de pédagogie pour parvenir à persuader ces électeurs de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Lanvallay
© Montage Linternaute.com