Résultat de la présidentielle au Mémont (25210) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 au Mémont

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON621,43%
Emmanuel MACRON621,43%
François FILLON621,43%
Benoît HAMON414,29%
Nicolas DUPONT-AIGNAN414,29%
Philippe POUTOU13,57%
Marine LE PEN13,57%
François ASSELINEAU00,00%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits37
Nombre de votants30
Taux de participation81,08%
Votes blancs (en % des votes exprimés)6,67%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 au Mémont : les enjeux

Comme tous les Français, les habitants du Mémont seront amenés à élire le nouveau président de la République. Quel candidat éliront-ils ? La question reste posée bien que ce bourg de 42 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Besançon. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour des primaires le 29 janvier dernier. Quelque 378 participants ont été recensés au Mémont et dans les communes voisines à cette occasion. Le Breton a, de la même manière, conquis la confiance des sympathisants du Mémont et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 53,7% des voix contre 46,3% pour l'ancien conseiller régional d'Ile-de-France. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 29 communes du Doubs en comptant Le Mémont.

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 353 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite au Mémont et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. Au Mémont et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg du Doubs, le parlementaire sarthois a obtenu 79,5% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'inventeur de "l'identité heureuse" a, quant à lui, récolté 20,5% des suffrages exprimés. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

Quelles déductions en tirer pour le dénouement de la présidentielle au Mémont ? La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse envisager une dynamique plus forte à droite. Cet examen reste néanmoins fragile. En effet, hors le Parti socialiste et les Républicains, aucune force politique n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle au Mémont. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la division de la gauche compromet la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au score du candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des électeurs de droite lors du premier tour restent plutôt difficiles à apprécier. A l'affût, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui pousse le camp Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation au Mémont, tout comme le résultat de la présidentielle à Mercey-le-Grand. Bien sûr, l'attraction dont jouit l'ex-banquier de la Banque Rotschild l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait en réalité s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche : entre un PS menacé d'implosion et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de faire une réalité du duel attendu Macron-Le Pen au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate de la France "Bleu Marine" a également ses chances de réaliser une percée au Mémont. Lors de la précédente présidentielle (2012), l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait décroché 9,7% des suffrages au premier tour dans ce bourg. Marine Le Pen pourrait venir grignoter une partie des voix des déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote au Mémont ? Traditionnellement, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants (près de 80% de participation). Et pourtant, le taux d'abstention n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. Et cette année au premier tour, selon le Cevipof, 32% des électeurs pourraient ne pas user de leur droit de citoyen à faire entendre leur voix. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention se révèle fréquemment être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Le Mémont
© Montage Linternaute.com