Résultat de la présidentielle au Miroir (71480) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 au Miroir

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN12235,26%
Jean-Luc MÉLENCHON7220,81%
François FILLON5415,61%
Emmanuel MACRON5114,74%
Nicolas DUPONT-AIGNAN174,91%
Benoît HAMON154,34%
Philippe POUTOU92,60%
François ASSELINEAU51,45%
Jean LASSALLE10,29%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits459
Nombre de votants360
Taux de participation78,43%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,33%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,56%

Présidentielle 2017 au Miroir : les enjeux

Tout comme tous les Français, les électeurs résidant au Miroir seront appelés à désigner le prochain locataire de l'Elysée. Quel candidat éliront-ils ? Même si cette commune de 589 habitants a peu de chances d'influencer l'issue de l'éléction autant que le résultat de la présidentielle à Chalon-sur-Saône, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle de la Saône-et-Loire. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour des primaires le 29 janvier 2017. Quelque 205 votants ont été recensés au Miroir et dans les communes avoisinantes ce jour-là. L'ancien leader de la gauche du Parti socialiste a aussi conquis la confiance des électeurs du Miroir et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 81,6% des voix, contre 18,4% pour l'ancien premier flic de France. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 8 communes de la Saône-et-Loire (en comptant Le Miroir).

A droite, 426 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier au Miroir et dans les communes voisines pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). Au Miroir et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Saône-et-Loire, le député de Paris a obtenu 70,4% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le fidèle de Jacques Chirac a obtenu un score de 29,6% contre 33,5% au niveau national.

La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse dès lors envisager un engouement plus massif en faveur de la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle. Cet examen reste cependant fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle au Miroir. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche compromet la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 17% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 au Miroir). Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait miner le candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent assez difficiles à estimer. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques au cours de la campagne.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation au Miroir, tout comme le résultat de la présidentielle à Mont. Le candidat de "En Marche" n'a en effet jamais concouru à une élection. Or faire figure de favori des sondages ne lui octroie pas de fait un ticket pour le second tour. Il n'empêche : entre un PS dépassé par sa gauche et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du duel annoncé Le Pen-Macron au second tour. Impossible par ailleurs de ne pas tenir compte du résultat de Marine Le Pen. Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait obtenu 25,0% des suffrages au premier tour dans cette localité. Un résultat qui rend d'ores et déjà la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

L'abstention arrivera-t-elle en tête du résultat de la présidentielle au Miroir ? Elle n'organise ni débats, ni réunions publiques et pourtant, le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sans doute l'abstention qui arrivera en première position. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. Au Miroir, 82% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle. Et pourtant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les débuts de la Vème République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, la tentation de déserter les bureaux de vote pourrait gagner 35% des électeurs, selon l'Ifop. L'abstention s'avère souvent être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien eux que les prétendants à l'Elysée auront à séduire dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Le Miroir
© Montage Linternaute.com