Résultat de la présidentielle au Passage (38490) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 au Passage

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN15026,79%
Emmanuel MACRON11520,54%
François FILLON10418,57%
Jean-Luc MÉLENCHON10118,04%
Nicolas DUPONT-AIGNAN468,21%
Benoît HAMON254,46%
François ASSELINEAU61,07%
Philippe POUTOU61,07%
Jean LASSALLE61,07%
Nathalie ARTHAUD10,18%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits641
Nombre de votants568
Taux de participation88,61%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,06%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,35%

Présidentielle 2017 au Passage : les enjeux

Quel candidat choisiront les 824 habitants au Passage à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril 2017) ? La campagne présidentielle est entammée depuis plusieurs mois maintenant et ses quelques 824 habitants peuvent à juste titre s'estimer délaissés par certains prétendants à l'Elysée. Le résultat de l'élection pourrait en être profondément affecté. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 198 participants ont été recensés au Passage et dans les communes avoisinantes ce jour-là. L'élu des Yvelines a aussi gagné la confiance des sympathisants du Passage et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 57,4% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 4 communes de l'Isère (dont Le Passage). A droite, 298 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier au Passage et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. Au Passage et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de l'Isère, l'ex-maire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 76,5% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le lieutenant de Jacques Chirac a, lui, récolté 23,5% des suffrages exprimés.

La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse dès lors envisager une dynamique plus forte en faveur de la gauche en ce qui concerne l'issue de l'élection présidentielle au Passage. Cet examen reste toutefois à prendre avec des pincettes. En effet, les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs) sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour la plupart des candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les conséquences médiatiques de l'affaire Fillon pourraient encore creuser l'écart au profit des candidats de gauche dans cette ville. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les études d'opinion ne cessent de revoir sa popularité à la baisse. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien préférer le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 10% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix d'électeurs socialistes tentés par un programme plus libéral. Nombre de responsables nationaux du PS ont d'ailleurs déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche". Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin au Passage. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Passins. Attirés par des études d'opinion qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords politiques ont rejoint l'ex-banquier d'affaires. Mais les enquêtes d'opinion ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le résultat de Marine Le Pen. En 2012, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait réalisé un score de 22,7% au premier tour dans cette ville. Un résultat plus qu'honorable dont il faudra tenir compte.

L'abstention arrivera-t-elle en tête du résultat de la présidentielle au Passage ? Elle n'a pas de candidat, pas d'affiches de campagne mais le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sûrement elle qui arrivera en première position. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. Au Passage, 90% des détenteurs de carte d'électeur se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle. Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les débuts de la Vème République. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, entre 32% et 35% des électeurs songeraient à se désengager du vote, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'institut de sondage Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à l'Elysée devront donc faire preuve de beaucoup de pédagogie pour arriver à persuader ces indécis de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Le Passage
© Montage Linternaute.com