Résultat de la présidentielle à Loos (59120) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Loos

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN2 48926,92%
Jean-Luc MÉLENCHON2 48726,90%
Emmanuel MACRON1 84119,91%
François FILLON95510,33%
Benoît HAMON7247,83%
Nicolas DUPONT-AIGNAN3964,28%
Philippe POUTOU1151,24%
Nathalie ARTHAUD880,95%
François ASSELINEAU870,94%
Jean LASSALLE540,58%
Jacques CHEMINADE90,10%
Nombre d'inscrits13 104
Nombre de votants9 464
Taux de participation72,22%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,20%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,11%

Présidentielle 2017 à Loos : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs habitant à Loos seront amenés à élire le nouveau président de la République. Quel sera leur choix concernant le résultat de la présidentielle ? L'analyse des plus récents scrutins dans de cette agglomération peut donner quelques éléments de réponse, tout comme le résultat de la présidentielle à Hénin-Beaumont. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier. On a recensé ce jour-là 892 votants à Loos. Et les électeurs de gauche de Loos n'ont pas démenti la tendance nationale en choisissant Benoit Hamon. Le Breton a en effet rassemblé 70,3% des votes enregistrés lors du second tour. Pour l'occasion, 4 bureaux de vote avaient été ouverts pour permettre aux militants et sympathisants de Loos de faire entendre leur voix en amont de l'élection présidentielle.

À Loos, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans l'agglomération du Nord, le parlementaire sarthois a obtenu 59,2% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'édile Les Républicains de Bordeaux a récolté 40,8% des suffrages exprimés. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 546 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite, selon la Haute autorité de la primaire.

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse par conséquent envisager une dynamique plus importante concernant la gauche concernant l'issue de l'élection présidentielle. Cet examen demeure cependant fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politico-médiatiques du Penelope Gate pourraient encore accentuer l'écart en faveur de la gauche dans cette ville. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les études d'opinion ne le placent plus dans le carré de tête. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien préférer Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 13% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Un ralliement à Emmanuel Macron d'une partie des militants effrayés par un virage trop à gauche n'est pas non plus à exclure. Nombre de figures nationales du PS ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche". Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Loos (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Lourches). Le candidat de "En Marche" n'a en effet jamais participé à une élection. Or faire figure de favori des sondages ne lui octroie pas de fait une place pour le second tour. Il n'empêche qu'entre un PS menacé d'implosion et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron pourrait bien faire une réalité du face-à-face Le Pen-Macron au second tour. Il est enfin difficile de faire l'impasse sur le score de Marine Le Pen. Lors de la précédente présidentielle de 2012, la fille de Jean-Marie Le Pen avait obtenu 22,4% des voix au premier tour dans cette ville. Un résultat qui rend d'office la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Loos ? Traditionnellement, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Loos, 74% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle de 2012. Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les années 1960. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du père de Marine Le Pen, Jean-Marie, au second tour de la présidentielle. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, selon le Cevipof, 32% des électeurs pourraient ne pas prendre part au vote. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès de ces indécis.

Résultat élection présidentielle Loos
© Montage Linternaute.com