Résultat de la présidentielle à Louer (40380) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Louer

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON5727,01%
Emmanuel MACRON5325,12%
Marine LE PEN4320,38%
François FILLON209,48%
Benoît HAMON146,64%
Jean LASSALLE94,27%
Nicolas DUPONT-AIGNAN73,32%
François ASSELINEAU41,90%
Philippe POUTOU31,42%
Nathalie ARTHAUD10,47%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits241
Nombre de votants217
Taux de participation90,04%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,38%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,38%

Présidentielle 2017 à Louer : les enjeux

Quel candidat choisiront les électeurs résidant à Louer à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril 2017) ? La question reste posée même si ce bourg de 307 personnes ne compte pas autant d'habitants que Mont-de-Marsan. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. 195 participants ont été recensés à Louer et dans les communes voisines ce jour-là. L'ancien ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation du gouvernement Ayrault a également raflé la confiance des militants de Louer et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 60,3% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 11 communes des Landes (dont Louer).

À Louer et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg des Landes, le Sarthois a obtenu 51,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut "le meilleur d'entre nous" a obtenu un score de 48,1%. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 379 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Louer et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire.

Quelles hypothèses en déduire pour le dénouement de l'élection présidentielle ? La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse présager un engouement plus massif à droite. Cette analyse reste néanmoins fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Louer. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait miner le candidat Les Républicains. Les effets de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des partisans de droite restent donc difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques durant cette campagne.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Louer, tout comme le résultat de la présidentielle à Lourquen. L'ancien ministre de l'Economie engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils finalement d'envoyer au second tour celui qui n'est encore que le candidat des études d'opinion ? Il n'empêche qu'entre un PS dépassé par sa gauche et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron pourrait en effet faire une réalité du duel annoncé Le Pen-Macron au second tour. Impossible par ailleurs de faire l'impasse sur le résultat de Marine Le Pen. En 2012, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 13,5% au premier tour dans ce bourg. Son poids à Louer pourrait bien croître en 2017.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Louer ? Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin qui mobilise le plus avec une participation à l'échelle du pays avoisinant les 80% (88% à Louer au premier tour de la dernière présidentielle de 2012). Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les débuts de la cinquième République. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de la droite avait privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Cette année, entre 35% et 32% des électeurs songeraient à ne pas accomplir leur devoir de citoyen, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Cevipof. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Louer
© Montage Linternaute.com