Résultat de la présidentielle à Mars (42750) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Mars

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN8823,72%
Emmanuel MACRON8021,56%
Jean-Luc MÉLENCHON7620,49%
François FILLON6617,79%
Nicolas DUPONT-AIGNAN256,74%
Benoît HAMON215,66%
Jean LASSALLE51,35%
François ASSELINEAU51,35%
Philippe POUTOU30,81%
Jacques CHEMINADE20,54%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Nombre d'inscrits448
Nombre de votants382
Taux de participation85,27%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,57%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,31%

Présidentielle 2017 à Mars : les enjeux

Quel candidat ou candidate choisiront les habitants de Mars à l'occasion du résultat du premier tour de la présidentielle (23 avril) ? La question reste ouverte même si cette ville de 577 âmes ne compte pas autant d'électeurs que Saint-Chamond. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. Et les sympathisants de Mars et des communes voisines n'ont pas contredit la tendance nationale en accordant leur confiance à Benoit Hamon. Le Breton a en effet fédéré 61,5% des 368 suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 16 communes de la Loire (dont Mars).

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 278 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Mars et dans ses environs, selon la Haute autorité de la primaire. À Mars et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la ville de la Loire, l'ex-élu de la Sarthe a obtenu 77,0% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le défenseur de "l'identité heureuse" a, quant à lui, obtenu un score de 23,0% contre 33,5% au niveau national.

Quelles hypothèses en tirer pour le premier tour de la présidentielle ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse présager un engouement plus massif pour la droite. Cet examen reste néanmoins fragile. En effet, excepté le Parti socialiste et les Républicains (et leurs alliés respectifs), aucun parti n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Mars. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que le schisme à gauche affaibli la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 11% en 2012 à Mars) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, le Penelopegate pourrait miner le candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent donc plutôt difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter les tenants de la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Mars. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Merle-Leignec. L'ancien ministre de l'Economie engrange les soutiens politiques issus de la gauche et de la droite. Mais les Français accepteront-ils finalement de propulser au second tour celui qui n'est encore que le candidat des sondages ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter du schisme à gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Mars. Lors de la précédente présidentielle, l'ex-conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 16,1% au premier tour dans cette localité. Dans l'hypothèse d'un duel Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Mars ? Elle n'a même pas obtenu les 500 signatures d'élus indispensables pour se présenter dans la course à l'Elysée mais c'est sans doute l'abstention qui arrivera en première position au soir du 23 avril. Traditionnellement, la participation a toujours été plus élevée pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants avec une participation nationale atteignant les 80% (88% à Mars au premier tour de la précédente élection présidentielle). Et pourtant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 1950. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du père de Marine Le Pen, Jean-Marie, au second tour de la présidentielle. Et cette année, selon l'Ifop, 35% des électeurs songeraient à ne pas s'acquitter de leur devoir de citoyen. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents candidats à la magistrature suprême devront donc déployer beaucoup d'efforts pour réussir à persuader ces incertains de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Mars
© Montage Linternaute.com