Résultat de la présidentielle à Marsalès (24540) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Marsalès

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN3823,90%
Emmanuel MACRON3723,27%
Jean-Luc MÉLENCHON2918,24%
François FILLON2616,35%
Benoît HAMON127,55%
Jean LASSALLE74,40%
Nicolas DUPONT-AIGNAN63,77%
Nathalie ARTHAUD21,26%
François ASSELINEAU10,63%
Philippe POUTOU10,63%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits194
Nombre de votants164
Taux de participation84,54%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,44%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,61%

Présidentielle 2017 à Marsalès : les enjeux

Quel candidat choisiront les 251 habitants à Marsalès à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril) ? Bien sûr, Marsalès n'est pas Bergerac, mais il n'en demeure pas moins que ce village reste une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle de la Dordogne. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier 2017. Quelque 163 votants ont été dénombrés à Marsalès et dans les communes voisines à cette occasion. Et les électeurs de Marsalès et de ses environs ont imité la tendance nationale. Le Brestois a en effet fédéré 60,6% des 163 suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 20 communes de la Dordogne dont Marsalès. À Marsalès et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le village de la Dordogne, le Sarthois a obtenu 59,7% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien occupant du Quai d'Orsay a récolté 40,3% des suffrages. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre, 157 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Marsalès et dans les communes alentour, selon la Haute autorité de la primaire.

La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse donc présager un engouement plus massif concernant la droite pour le premier tour de la présidentielle à Marsalès. Cette analyse demeure toutefois à prendre avec des pincettes. En effet, hors les Républicains et le Parti socialiste, aucun parti n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Marsalès. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche compromet la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 22% en 2012 à Marsalès). Mais le Penelopegate pourrait être préjudiciable au résultat du candidat LR. Les effets de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent assez difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que le camp Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Marsalès (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Marsaneix). Attirés par des études d'opinion qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords ont rejoint les rangs de ses partisans. Mais les sondeurs ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Le Pen et Fillon à droite et de la recomposition en cours de la gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Lors de la précédente présidentielle (2012), l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait obtenu 15,8% des voix au premier tour dans cette localité. Son poids à Marsalès pourrait croître lors de la présidentielle 2017.

L'abstention deviendra-t-elle le premier parti de France à l'occasion du résultat de la présidentielle à Marsalès ? Elle n'a même pas obtenu les 500 signatures nécessaires pour prendre part à la course à l'Elysée mais c'est sûrement l'abstention qui arrivera en première position au soir du 23 avril. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la cinquième République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. En 2017, selon le Cevipof, 32% des électeurs pourraient ne pas prendre part au vote. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents candidats à l'Elysée devront donc faire preuve de pédagogie pour réussir à convaincre ces électeurs de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Marsalès
© Montage Linternaute.com