Résultat de la présidentielle à Maussac (19250) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Maussac

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON8833,21%
François FILLON5821,89%
Marine LE PEN4416,60%
Jean-Luc MÉLENCHON4115,47%
Benoît HAMON145,28%
Jean LASSALLE72,64%
Philippe POUTOU51,89%
Nicolas DUPONT-AIGNAN51,89%
François ASSELINEAU31,13%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits330
Nombre de votants272
Taux de participation82,42%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,37%
Votes nuls (en % des votes exprimés)2,21%

Présidentielle 2017 à Maussac : les enjeux

Quel impétrant à l'Elysée choisiront les électeurs résidant à Maussac à l'occasion du premier tour de la présidentielle le 23 avril ? Certes, Maussac n'est pas Tulle, mais il n'en demeure pas moins que ce village reste une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs à l'échelle de la Corrèze. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre 2016), 642 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Maussac et dans ses environs, selon la Haute autorité de la primaire. Alain Juppé n'a pas réussi à convaincre les électeurs de droite au niveau national. Pourtant, à Maussac et dans ses environs, le maire LR de Bordeaux a remporté de justesse la bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire claire à l'échelle du pays avec 66,5% des suffrages, Alain Juppé a tout de même rassemblé 53,4% des voix des participants de la primaire dans ce village de la Corrèze et dans ses alentours. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Le Brestois a aussi conquis la confiance des électeurs de Maussac et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 64,0% des voix contre 36,0% pour l'ancien Premier ministre socialiste. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 11 communes de la Corrèze, la commune de Maussac incluse.

La participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse dès lors présager une dynamique plus forte en faveur de la droite concernant le résultat de l'élection présidentielle à Maussac. Cette analyse est toutefois à nuancer. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs). Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Maussac. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche défavorise la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelopegate pourrait porter préjudice au résultat du candidat LR. Les effets de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent donc plutôt difficiles à anticiper. Surtout, François Fillon n'est pas le candidat qui est arrivé en tête du second tour de la primaire de la droite à Maussac. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des partisans d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report d'une partie des voix des électeurs de la droite et du centre vers Emmanuel Macron peut donc être envisagé lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui pousse l'équipe de campagne de François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Maussac, tout comme le résultat de la présidentielle à Meilhards. Certes, l'attirance dont bénéficie le candidat de "En Marche" l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait s'avérer être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition en cours de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs se déplacera dans un bureau de vote pour déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Il y a 5 ans, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 12,1% des voix au premier tour dans ce village. Dans l'hypothèse d'un face-à-face Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait probable grâce au report des voix de gauche.

L'abstention atteindra-t-elle un niveau record à l'occasion du résultat de la présidentielle à Maussac ? Elle n'a pas obtenu les 500 signatures d'élus requises pour se présenter dans la course à l'Elysée mais le 23 avril c'est sûrement l'abstention qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% en France. À Maussac, 88% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Cependant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Cette année, la désertion des bureaux de vote pourrait tenter entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention s'avère fréquemment être un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. D'après le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de beaucoup de créativité pour parvenir à convaincre ces indécis de leur accorder leur confiance.

Résultat élection présidentielle Maussac
© Montage Linternaute.com