Résultat de la présidentielle à Montesquieu-Lauragais (31450) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Montesquieu-Lauragais

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON15923,45%
Emmanuel MACRON15723,16%
Marine LE PEN12718,73%
François FILLON9614,16%
Benoît HAMON598,70%
Nicolas DUPONT-AIGNAN324,72%
Jean LASSALLE263,83%
François ASSELINEAU101,47%
Philippe POUTOU71,03%
Jacques CHEMINADE40,59%
Nathalie ARTHAUD10,15%
Nombre d'inscrits695
Nombre de votants695
Taux de participation100,00%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,87%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,58%

Présidentielle 2017 à Montesquieu-Lauragais : les enjeux

Le 23 avril, les électeurs résidant à Montesquieu-Lauragais seront appelés à choisir le nouveau président de la République. Qui choisiront-ils pour prendre part au second tour ? Même si cette commune de 973 habitants a peu de chances d'influer sur l'issue du premier tour autant que le résultat de la présidentielle à Toulouse, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de la Haute-Garonne. À Montesquieu-Lauragais et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Haute-Garonne, l'ex-maire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 62,8% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a, quant à lui, récolté 37,2% des suffrages exprimés. Du côté de la droite, 286 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Montesquieu-Lauragais et dans les alentours pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016).

A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 254 participants ont été recensés à Montesquieu-Lauragais et dans les communes avoisinantes ce jour-là. Le Brestois a, de la même manière, gagné la confiance des militants de Montesquieu-Lauragais et des communes voisines en devançant Manuel Valls avec 65,2% des voix, contre 34,8% pour l'ancien conseiller régional d'Ile-de-France. L'organisation des primaires de la gauche avait mis à disposition un bureau de vote pour 9 communes de la Haute-Garonne (dont Montesquieu-Lauragais).

La comparaison de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse donc envisager une dynamique plus importante à gauche en ce qui concerne le résultat de la présidentielle. Cet examen est toutefois à prendre avec beaucoup de précaution. D'abord parce que à part les Républicains et le Parti socialiste (et leurs alliés), aucune formation n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques du Penelopegate pourraient encore accentuer l'écart en faveur de la gauche dans cette commune. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les instituts de sondage ne le placent plus dans le carré de tête. Plutôt que le candidat socialiste, les sympathisants de gauche pourraient bien se tourner vers Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier aurait alors une carte à jouer à Montesquieu-Lauragais. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 11% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Un ralliement à Emmanuel Macron d'une partie des militants effrayés par un virage trop à gauche n'est pas non plus à exclure. Nombre de responsables nationaux du Parti socialiste ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Montesquieu-Lauragais, tout comme le résultat de la présidentielle à Montesquieu-Volvestre. A n'en pas douter, l'attirance dont bénéficie l'ancien banquier d'affaires l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Sa popularité actuelle pourrait fort bien se révéler être une bulle sondagière. Il n'empêche qu'entre un PS menacé d'implosion et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait faire une réalité du face-à-face annoncé Macron-Le Pen au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le score attendu de Marine Le Pen. Lors de l'élection présidentielle de 2012, la candidate d'extrême droite avait obtenu 18,9% des voix au premier tour dans cette commune. Marine Le Pen pourrait en 2017 venir grignoter une part des voix des déçus de François Fillon.

L'abstention battra-t-elle un record lors du résultat de la présidentielle à Montesquieu-Lauragais ? Elle n'organise ni débats, ni réunions publiques et pourtant, le 23 avril c'est probablement l'abstention qui arrivera en première position. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus d'électeurs : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% en France. À Montesquieu-Lauragais, 90% des électeurs se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière présidentielle de 2012. Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis la fin des années 50. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de droite. Et cette année au premier tour, entre 32% et 35% des électeurs songeraient à ne pas participer au vote, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'Ifop. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Montesquieu-Lauragais
© Montage Linternaute.com