Résultat de la présidentielle à Montigny-sur-l'Ain (39300) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Montigny-sur-l'Ain

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN3226,45%
Emmanuel MACRON2621,49%
Jean-Luc MÉLENCHON2117,36%
François FILLON1915,70%
Nicolas DUPONT-AIGNAN86,61%
Benoît HAMON75,79%
Jean LASSALLE64,96%
Philippe POUTOU10,83%
Nathalie ARTHAUD10,83%
François ASSELINEAU00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits154
Nombre de votants123
Taux de participation79,87%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,63%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Montigny-sur-l'Ain : les enjeux

Tout comme l'ensemble des Français, les habitants de Montigny-sur-l'Ain seront appelés à choisir le futur président de la République. Qui choisiront-ils pour participer au second tour ? Evidemment, Montigny-sur-l'Ain n'est pas Lons-le-Saunier, mais il n'en demeure pas moins que ce bourg reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux comprendre le comportement des électeurs au niveau du Jura. Du côté de la droite, 368 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Montigny-sur-l'Ain et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Montigny-sur-l'Ain et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg du Jura, l'ancien parlementaire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 75,4% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a obtenu un score de 24,6% contre 33,5% au niveau national.

A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. 419 participants ont été dénombrés à Montigny-sur-l'Ain et dans les communes avoisinantes pour l'occasion. Et les sympathisants de Montigny-sur-l'Ain et des communes voisines n'ont pas contredit la tendance nationale en choisissant Benoit Hamon. Le Breton a en effet fédéré 57,1% des quelques 419 suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 34 communes du Jura (en comptant Montigny-sur-l'Ain).

Quelles déductions en tirer pour le dénouement de la présidentielle ? La participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse envisager un engouement plus fort pour la droite. Cette analyse reste néanmoins fragile. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés) sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins compliquée pour la plupart des candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Montigny-sur-l'Ain. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche affaibli la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, l'affaire Fillon pourrait porter préjudice au résultat du candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite une fois dans l'isoloir restent donc assez difficiles à modéliser. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui pousse l'ensemble des soutiens de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Montigny-sur-l'Ain, tout comme le résultat de la présidentielle à Montmarlon. Attirés par des enquêtes d'opinion qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords ont rallié l'ancien ministre de l'Economie. Mais les enquêtes d'opinion ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen et du schisme à gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs se déplacera pour déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Lors de la présidentielle de 2012, la députée européenne avait réalisé un score de 16,3% au premier tour dans ce village. Marine Le Pen pourrait cette année venir grignoter une partie des voix des électeurs désenchantés de la droite.

Quelle part de l'électorat délaissera les bureaux de vote de Montigny-sur-l'Ain ? Elle n'a organisé ni débats, ni réunions publiques et pourtant, le 23 avril c'est probablement l'abstention qui arrivera en première position. Jusqu'à présent, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales avec une participation à l'échelle du pays avoisinant les 80% (88% à Montigny-sur-l'Ain au premier tour de la précédente présidentielle de 2012). Et pourtant, le désintérêt électoral est bien en augmentation depuis les années 1960. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de la droite avait contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze candidats à la magistrature suprême devront donc faire preuve de beaucoup de créativité pour réussir à convaincre ces indécis de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Montigny-sur-l'Ain
© Montage Linternaute.com