Résultat de la présidentielle à Moras (38460) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Moras

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN10128,77%
François FILLON6819,37%
Emmanuel MACRON6819,37%
Jean-Luc MÉLENCHON5014,25%
Nicolas DUPONT-AIGNAN308,55%
Benoît HAMON164,56%
Philippe POUTOU82,28%
Jean LASSALLE71,99%
Nathalie ARTHAUD20,57%
François ASSELINEAU10,28%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits435
Nombre de votants357
Taux de participation82,07%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,12%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,56%

Présidentielle 2017 à Moras : les enjeux

Quel candidat choisiront les 517 habitants à Moras à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril prochain ? Certes, Moras n'est pas Saint-Martin-d'Hères, mais il n'en demeure pas moins que cette ville reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs au niveau de l'Isère. À Moras et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de l'Isère, le Sarthois a obtenu 80,4% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a obtenu un score de 19,6% contre 33,5% au niveau national. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 319 personnes ont trouvé le chemin des urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Moras et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire.

A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier. On a recensé pour l'occasion quelque 479 participants à Moras et dans les communes voisines. L'ancien président du MJS a, de la même façon, conquis la confiance des militants de Moras et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 57,9% des voix contre 42,1% pour l'ancien locataire de Matignon. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 18 communes de l'Isère dont Moras.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc entrevoir une dynamique plus importante concernant la droite concernant l'issue de la présidentielle. Cette analyse demeure néanmoins fragile. En effet, les primaires de la gauche et de la droite sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins compliquée pour la plupart des candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Moras. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la division de la gauche nuit à la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais l'affaire Fillon pourrait miner le candidat LR. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite restent donc plutôt difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à accentuer les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Moras, tout comme le résultat de la présidentielle à Morestel. Certes, la sympathie dont bénéficie l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait se révéler être une bulle sondagière. Il n'empêche qu'entre un Parti socialiste dépassé par sa gauche et des Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le duel annoncé Le Pen-Macron au second tour. Impossible enfin de faire l'impasse sur le score de Marine Le Pen. Lors de la précédente présidentielle (2012), la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 28,9% au premier tour dans cette localité. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Moras ? Elle n'a pas de candidat, pas de programme électoral mais c'est sûrement elle qui arrivera en première position au soir du 23 avril. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près épargné par l'abstention en France avec une participation nationale avoisinant les 80% (81% à Moras au premier tour de la dernière élection présidentielle). Cependant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 60. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. Et en 2017, selon l'institut de sondage Ifop, 35% des électeurs songeraient à déserter les bureaux de vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis promet d'être, lui aussi, très élevé. A 8 jours du premier tour, 32% de Français balancent encore entre plusieurs candidats, selon un sondage Odoxa.

Résultat élection présidentielle Moras
© Montage Linternaute.com