Résultat de la présidentielle à Murs-et-Gélignieux (01300) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Murs-et-Gélignieux

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN5834,94%
François FILLON4325,90%
Emmanuel MACRON2213,25%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1911,45%
Jean-Luc MÉLENCHON95,42%
Jean LASSALLE63,61%
Benoît HAMON42,41%
Nathalie ARTHAUD21,20%
Jacques CHEMINADE21,20%
François ASSELINEAU10,60%
Philippe POUTOU00,00%
Nombre d'inscrits208
Nombre de votants169
Taux de participation81,25%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,78%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Murs-et-Gélignieux : les enjeux

Tout comme tous les Français, les habitants de Murs-et-Gélignieux seront appelés à élire le futur président de la République. Quel sera leur choix concernant le résultat de l'élection présidentielle ? Bien sûr, Murs-et-Gélignieux n'est pas Bourg-en-Bresse, mais il n'en demeure pas moins que cette localité demeure une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs à l'échelle de l'Ain. À Murs-et-Gélignieux et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la localité de l'Ain, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 78,1% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le défenseur de "l'identité heureuse" a récolté 21,9% des suffrages exprimés. Du côté de la droite, 288 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Murs-et-Gélignieux et dans les alentours pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier).

A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier. 461 votants ont été recensés à Murs-et-Gélignieux et dans les communes voisines ce jour-là. Et les électeurs de Murs-et-Gélignieux et des communes voisines ont imité la tendance nationale. L'ancien frondeur du PS a en effet amassé 59,9% des quelques 461 suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 22 communes de l'Ain dont Murs-et-Gélignieux.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir un engouement plus fort à droite concernant le résultat de la présidentielle. Cet examen demeure néanmoins fragile. En effet, les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés) sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour de nombreux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Murs-et-Gélignieux. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche défavorise la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Mais le "Penelope Gate" pourrait être préjudiciable au résultat du candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de la mise en examen de François Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent très difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui incite le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Murs-et-Gélignieux, tout comme le résultat de la présidentielle à Nantua. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée n'a en effet jamais participé à une élection. Et faire figure de candidat des sondages ne lui offre pas de fait un ticket pour le second tour. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans ce bourg. Lors de la précédente présidentielle 2012, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 30,6% au premier tour dans ce bourg. Si Marine Le Pen réussit à éviter le piège des affaires dans lesquelles elle est citée, elle a toutes les chances d'arriver en tête au premier tour.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Murs-et-Gélignieux ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront pour le second tour, cette année, l'abstention a décroché le statut de favori de la présidentielle sans avoir eu besoin de mener de véritable campagne. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% à l'échelle du pays. À Murs-et-Gélignieux, 83% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle de 2012. Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis la fin des années 1950. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Et en 2017, l'envie de se désengager du vote pourrait gagner 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont bien eux que les candidats auront à persuader avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Murs-et-Gélignieux
© Montage Linternaute.com