Résultat de la présidentielle à Pecquencourt (59146) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Pecquencourt

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN1 23740,76%
Jean-Luc MÉLENCHON76425,17%
Emmanuel MACRON43214,23%
François FILLON2488,17%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1143,76%
Benoît HAMON1133,72%
Philippe POUTOU451,48%
Nathalie ARTHAUD331,09%
François ASSELINEAU230,76%
Jean LASSALLE210,69%
Jacques CHEMINADE50,16%
Nombre d'inscrits4 360
Nombre de votants3 110
Taux de participation71,33%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,29%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,13%

Présidentielle 2017 à Pecquencourt : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs résidant à Pecquencourt seront appelés à élire le 25e président de la République. Qui choisiront-ils pour prendre part au second tour ? La comparaison des scrutins les plus récents dans de cette ville peut donner quelques éléments de réponse, tout comme le résultat de la présidentielle à Dunkerque. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. Et les électeurs de Pecquencourt et des communes voisines n'ont pas contredit la tendance nationale. L'ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes a en effet fédéré 65,8% des 327 suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 4 communes du Nord dont Pecquencourt. Du côté de la droite, 169 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Pecquencourt et dans les communes alentour pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Pecquencourt et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville du Nord, l'ancien occupant de Matignon sous Nicolas Sarkozy a obtenu 63,9% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le bras droit de Jacques Chirac a, quant à lui, récolté 36,1% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

Quelles déductions en tirer pour le dénouement de la présidentielle à Pecquencourt ? La participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse entrevoir un engouement plus fort pour la gauche. Cet examen reste cependant fragile. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs) sont déjà loin. Et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour la plupart des candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques du Penelopegate pourraient encore accentuer l'écart en faveur des candidats de gauche dans cette agglomération. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les enquêtes d'opinion ne font plus de lui un candidat possible pour le second tour. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien se tourner vers le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 18% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Un ralliement à Emmanuel Macron d'une partie des militants socialistes n'est pas non plus à exclure. Nombre de caciques du PS ont d'ailleurs déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Pecquencourt (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Pérenchies). Attirés par des études d'opinion qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de toutes obédiences ont rejoint l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée. Mais les instituts de sondage ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter des affaires Fillon et Le Pen à droite et du schisme à gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette agglomération. Lors de la précédente élection présidentielle (2012), la présidente du Front National avait réalisé un score de 26,7% au premier tour dans cette agglomération. Un résultat qui rend d'office la candidate du rassemblement Bleu Marine incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Pecquencourt ? Elle n'organise ni débats, ni meetings mais le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sans doute elle qui arrivera en première position. Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été à peu près préservé de l'abstention en France : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% sur l'ensemble de l'Hexagone. À Pecquencourt, 77% des électeurs se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle. Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis 1958. Et la désignation du chef de l'Etat n'échappe pas à cette tendance. Et cette année, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient encore indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les différents candidats à la magistrature suprême devront donc faire preuve de créativité pour parvenir à convaincre ces indécis de leur accorder leur confiance.

Résultat élection présidentielle Pecquencourt
© Montage Linternaute.com