Résultat de la présidentielle à Pin-Balma (31130) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Pin-Balma

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
François FILLON29241,77%
Emmanuel MACRON17525,04%
Marine LE PEN10414,88%
Jean-Luc MÉLENCHON639,01%
Benoît HAMON273,86%
Nicolas DUPONT-AIGNAN202,86%
François ASSELINEAU81,14%
Nathalie ARTHAUD40,57%
Jean LASSALLE40,57%
Philippe POUTOU20,29%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits801
Nombre de votants708
Taux de participation88,39%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,99%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,28%

Présidentielle 2017 à Pin-Balma : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs habitant à Pin-Balma seront amenés à désigner le 25e président de la République. Qui choisiront-ils pour participer au second tour ? Même si cette ville de 942 personnes a peu de chances d'influencer l'issue de l'éléction autant que le résultat de la présidentielle à Tournefeuille, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle de la Haute-Garonne. À Pin-Balma et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de la Haute-Garonne, l'ex-député de la Sarthe a obtenu 66,0% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien locataire du Quai d'Orsay a récolté 34,0% des suffrages exprimés. A droite, 1 006 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Pin-Balma et dans les communes voisines pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016).

Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls le 29 janvier. Quelque 380 participants ont été dénombrés à Pin-Balma et dans les communes voisines à cette occasion. Les électeurs n'ont pas suivi la tendance nationale en préférant Manuel Valls à Benoit Hamon. L'ancien frondeur n'a décroché que 41,2% des voix à Pin-Balma et ses environs lors du second tour contre 58,8% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 2 communes de la Haute-Garonne (en comptant Pin-Balma).

La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse présager un engouement plus massif en faveur de la gauche concernant le résultat de l'élection présidentielle. Cet examen demeure néanmoins fragile. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste (ainsi leurs alliés) sont les seuls mouvements politiques à avoir organisé des primaires. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les conséquences médiatiques de l'affaire Fillon pourraient encore creuser l'écart au profit des candidats de gauche dans cette commune. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les enquêtes d'opinion ne font plus de lui un candidat possible pour le second tour. Par ailleurs, Benoit Hamon n'est pas arrivé en tête à Pin-Balma et il est donc probable qu'une part des soutiens de Manuel Valls préfère soutenir Emmanuel Macron plutôt que Benoit Hamon. Au sein même du PS, plusieurs figures politiques ont annoncé leur ralliement au fondateur de "En Marche". Leur défection pourrait être imitée. En plus de la concurrence Macron, le candidat du PS doit également faire face à la remontée dans les sondages du candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Lors de la présidentielle 2012, ce dernier avait rassemblé 7% des suffrages au premier tour.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Pin-Balma, tout comme le résultat de la présidentielle au Pin-Murelet. L'inexpérience électorale du candidat de "En Marche" empêche en effet tout redressement statistique de sa cote de popularité dans les sondages. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Le Pen et Fillon et de la recomposition en cours de la gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Il est par ailleurs difficile de faire l'impasse sur le score de Marine Le Pen. Lors de la présidentielle de 2012, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait décroché 13,5% des suffrages au premier tour dans cette commune. Dans l'optique d'un affrontement Macron-Le Pen au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait probable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Pin-Balma ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront le 23 avril au soir, que ce soit par manque de lisibilité de l'offre électorale ou par choix politique, l'abstention devrait sûrement faire office de grande gagnante du premier tour de scrutin. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 1960. Et l'élection du chef de l'Etat n'échappe plus à cette tendance. Cette année au premier tour, selon l'Ifop, 35% des électeurs envisageraient de ne pas prendre part au vote. L'abstention résulte fréquemment d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Pin-Balma
© Montage Linternaute.com