Résultat de la présidentielle à Pinols (43300) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Pinols

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON5131,48%
François FILLON3420,99%
Marine LE PEN2716,67%
Jean-Luc MÉLENCHON2616,05%
Jean LASSALLE84,94%
Benoît HAMON63,70%
Nicolas DUPONT-AIGNAN53,09%
François ASSELINEAU21,23%
Philippe POUTOU21,23%
Jacques CHEMINADE10,62%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Nombre d'inscrits230
Nombre de votants175
Taux de participation76,09%
Votes blancs (en % des votes exprimés)5,14%
Votes nuls (en % des votes exprimés)2,29%

Présidentielle 2017 à Pinols : les enjeux

Le 23 avril prochain, les habitants de Pinols seront appelés à élire le 25e président de la République. Qui éliront-ils ? La question reste posée bien que ce bourg de 215 âmes ne compte pas autant d'habitants que Le Puy-en-Velay. A gauche, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. 81 votants ont été dénombrés à Pinols et dans les communes voisines ce jour-là. Le vainqueur surprise de la primaire a, de la même façon, emporté la confiance des sympathisants de Pinols et de ses environs en devançant Manuel Valls avec 63,0% des voix contre 37,0% pour l'ancien conseiller régional d'Ile-de-France. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 19 communes de la Haute-Loire, la commune de Pinols incluse. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 62 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Pinols et dans ses environs, selon la Haute autorité de la primaire. À Pinols et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans le bourg de la Haute-Loire, le député Les Républicains de Paris a obtenu 65,6% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a, lui, récolté 34,4% des suffrages.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse dès lors entrevoir un engouement plus fort concernant la droite en ce qui concerne le résultat de l'élection présidentielle. Cette analyse est cependant à prendre avec des pincettes. En effet, hors le Parti socialiste et les Républicains, aucun parti n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Pinols. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche affaibli la candidature Hamon au profit de celles de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 13% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Pinols) et d'Emmanuel Macron. Mais le "Penelope Gate" pourrait miner le candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent assez difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec l'aide de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est bien cette peur d'une fuite des électeurs de droite qui pousse François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Pinols, tout comme le résultat de la présidentielle à Polignac. L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande n'a en effet jamais concouru à une élection. Or faire figure de candidat adoubé par les sondages ne lui accorde pas pour autant un ticket pour le second tour. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Le Pen et Fillon pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. Impossible par ailleurs de faire l'impasse sur le score de Marine Le Pen. Lors de la précédente présidentielle (2012), la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 16,9% au premier tour dans ce bourg. Dans l'hypothèse d'un affrontement Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat délaissera les bureaux de vote de Pinols ? Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis 1958. En 2012, l'abstention d'une partie de l'électorat de la droite avait privé Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, la tentation de se désengager du vote pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien ces indécis que les candidats devront séduire avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Pinols
© Montage Linternaute.com