Résultat de la présidentielle à Plusquellec (22160) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Plusquellec

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON10028,82%
Emmanuel MACRON8023,05%
Marine LE PEN5816,71%
Benoît HAMON4212,10%
François FILLON298,36%
Nicolas DUPONT-AIGNAN123,46%
Philippe POUTOU82,31%
François ASSELINEAU72,02%
Nathalie ARTHAUD61,73%
Jean LASSALLE51,44%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits427
Nombre de votants351
Taux de participation82,20%
Votes blancs (en % des votes exprimés)0,57%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,57%

Présidentielle 2017 à Plusquellec : les enjeux

Quel postulant à l'Elysée choisiront les électeurs résidant à Plusquellec à l'occasion du premier tour de la présidentielle (23 avril) ? La course à la présidence est lancée depuis plusieurs semaines maintenant et ses quelques 564 habitants peuvent parfois se sentir ignorés par certains prétendants à l'Elysée. Le résultat de la présidentielle pourrait en être fortement perturbé. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 277 participants ont été recensés à Plusquellec et dans les communes voisines ce jour-là. Celui qui fut un bref ministre de l'Education de Manuel Valls a, de la même manière, conquis la confiance des électeurs de Plusquellec et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 69,3% des voix, contre 30,7% pour celui qui est redevenu député de la première circonscription de l'Essonne. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 12 communes des Côtes-d'Armor (dont Plusquellec).

À Plusquellec et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville des Côtes-d'Armor, l'ancien député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 64,5% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a obtenu un score de 35,5%. A droite, 252 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Plusquellec et dans les alentours pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier).

Quelles déductions en tirer pour l'issue de l'élection présidentielle à Plusquellec ? La participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse entrevoir un engouement plus fort à gauche. Cette analyse reste néanmoins fragile. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins tumultueuse pour la plupart des candidats. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées médiatiques du Penelopegate pourraient encore accentuer l'écart en faveur des candidats de gauche dans cette ville. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les instituts de sondage ne le voient pas passer le premier tour. Plutôt que le candidat socialiste, les sympathisants de gauche pourraient bien opter pour le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 21% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix d'électeurs socialistes tentés par un programme plus social-démocrate. Nombre de figures du Parti socialiste ont déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche". Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Plusquellec, tout comme le résultat de la présidentielle à Plussulien. Certes, la sympathie dont bénéficie l'ancien ministre de l'Economie l'impose comme un prétendant incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait fort bien s'avérer être une bulle sondagière. Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et le PS menacé d'implosion, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le face-à-face Le Pen-Macron au second tour. Quid de Marine Le Pen ? La candidate d'extrême droite a également ses chances de réaliser une percée à Plusquellec. Lors de l'élection présidentielle de 2012, la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 10,8% au premier tour dans cette ville. L'attrait pour Marine Le Pen à Plusquellec pourrait bien croître en 2017.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Plusquellec ? Elle n'a même pas eu besoin d'obtenir les 500 signatures d'élus requises pour prendre part à la course à l'Elysée mais le 23 avril c'est sans doute l'abstention qui arrivera en première position. Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus d'électeurs (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis la fin des années 50. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'abstention pourrait séduire entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis prévoit d'être, lui aussi, très élevé. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin qu'ils déposeront dans l'urne. Les onze prétendants à la magistrature suprême devront donc déployer beaucoup d'efforts pour parvenir à convaincre ces électeurs de leur accorder leur vote.

Résultat élection présidentielle Plusquellec
© Montage Linternaute.com