Résultat de la présidentielle à Caen (14000) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Caen

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON13 47229,55%
Jean-Luc MÉLENCHON10 53423,11%
François FILLON9 39520,61%
Marine LE PEN4 70910,33%
Benoît HAMON4 68510,28%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1 3893,05%
Philippe POUTOU5471,20%
François ASSELINEAU2800,61%
Nathalie ARTHAUD2610,57%
Jean LASSALLE2450,54%
Jacques CHEMINADE670,15%
Nombre d'inscrits57 617
Nombre de votants46 387
Taux de participation80,51%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,21%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,53%

Présidentielle 2017 à Caen - EN DIRECT

22:33 - Les résultats complets à Caen

A Caen dans le Calvados, c'est Emmanuel Macron qui arrive en tête avec 29,55% des suffrages. Le candidat d'En Marche devance Jean-Luc Mélenchon qui obtient 23,11% des voix et François Fillon troisième avec 20,61%.

17:16 - Nouveaux chiffres à 17h sur la participation dans le Calvados

On connaît les chiffres à 17h de la participation dans le département du Calvados. Elle s'élève à 72,16%, soit près de trois points de plus qu'au niveau national (69,54% selon les chiffres du ministère de l'Intérieur).

16:30 - Quels sont les premiers chiffres de la participation en Ille et Vilaine ?

Les premiers chiffres de la participation sont tombés dans le Calvados, département dont Caen est la préfecture. A midi, elle s’élevait à 26,01% selon les chiffres du ministère de l’Intérieur. Le Calvados affiche donc une moyenne plus faible que dans le reste du pays (28,54%).

Présidentielle 2017 à Caen : les enjeux

Comme tous les Français, les habitants de Caen seront amenés à choisir le 25e président de la République. Qui choisiront-ils pour participer au second tour ? La forte population de l'agglomération en fait une ville clef du scrutin. Le résultat de la présidentielle à Caen sera donc très scruté par les commentateurs tout comme celui d'une ville comme Lisieux. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. On a recensé ce jour-là quelque 4484 votants à Caen. Et les militants de Caen ne sont pas allés à l'encontre de la tendance nationale. Le promotteur du revenu universel a en effet amassé 65,7% des votes enregistrés lors du second tour de scrutin. A cette occasion, 16 bureaux de vote avaient été ouverts pour permettre aux militants et sympathisants de Caen de prendre part à la désignation du candidat du Parti socialiste et de ses partenaires. A droite, 7 213 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Caen, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans l'agglomération du Calvados, l'ancien député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 60,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien patron du Quai d'Orsay a, quant à lui, obtenu un score de 39,1% contre 33,5% au niveau national.

Quelles hypothèses en déduire pour le premier tour de l'élection présidentielle ? La participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse envisager une dynamique plus importante concernant la droite. Cet examen est cependant à prendre avec beaucoup de précaution. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Caen. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche nuit à la candidature Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (ce dernier avait obtenu 12% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Caen) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelopegate pourrait porter préjudice au résultat du candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des électeurs de droite restent plutôt difficiles à modéliser. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Caen. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Cagny. Bien sûr, la sympathie dont jouit l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande l'impose comme un candidat incontournable de ce scrutin. Cependant, Emmanuel Macron n'a encore jamais laissé son destin politique aux mains des électeurs. Sa popularité actuelle pourrait se révéler être une bulle sondagière. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen à droite et de la recomposition en cours de la gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Impossible enfin de faire l'impasse sur le résultat de Marine Le Pen. Lors de la dernière présidentielle, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait réalisé un score de 9,4% au premier tour dans cette agglomération. Dans l'hypothèse d'un affrontement Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait probable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote à Caen ? Peu importe quels candidats se qualifieront le 23 avril au soir, que ce soit par choix politique ou par désintérêt pour l'élection, l'abstention devrait sans doute être la grande gagnante du premier tour de scrutin. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France : en moyenne, une élection présidentielle bénéficie d'un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. À Caen, 80% des électeurs se sont rendus dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle de 2012. Cependant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les débuts de la cinquième République. Et le choix du locataire de l'Elysée n'échappe plus à la tendance. Et cette année au premier tour, la tentation de déserter les bureaux de vote pourrait séduire 32% des électeurs, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof). Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A 8 jours du premier tour, 32% de Français hésitent encore entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Ce sont donc bien eux que les prétendants à l'Elysée devront persuader avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Caen
© jovannig, 123RF