Résultat de la présidentielle à la Rochelle (17000) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à la Rochelle

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON10 93829,09%
Jean-Luc MÉLENCHON9 14924,33%
François FILLON7 08118,83%
Marine LE PEN4 54612,09%
Benoît HAMON3 3758,98%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1 0752,86%
Philippe POUTOU4291,14%
Jean LASSALLE3700,98%
François ASSELINEAU3660,97%
Nathalie ARTHAUD1990,53%
Jacques CHEMINADE710,19%
Nombre d'inscrits50 905
Nombre de votants38 260
Taux de participation75,16%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,27%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,45%

Présidentielle 2017 à la Rochelle - EN DIRECT

22:10 - Les résultats complets donnent Emmanuel Macron en tête

Le ministère de l'Intérieur vient de communiquer les résultats complets pour le premier tour à La Rochelle : en première position, Emmanuel Macron obtient 29,09% des voix. Il est suivi de Jean-Luc Mélenchon, à 24,33%, puis de François Fillon en troisième position, à 18,83%.

17:48 - Le taux de participation départemental à 17 heures

La Rochelle n'a pas encore livré son taux de participation mais le ministère de l'intérieur a publié la participation à 17 heures pour le département de la Charente-Maritime. On y comptait 70,19% des électeurs à 17 heures. C'est un peu plus que la participation nationale de 69,42%.

16:30 - Les premiers chiffres régionaux rendus publics

En Charente-Maritime, le taux de participation à la mi-journée est légèrement inférieur à celui de la moyenne nationale : 28,22% contre 28,54% à l'échelle du pays. En Charente, les chiffres sont comparables avec 28,23% tout comme dans la Vienne, où le taux est de 28,01% d'après les chiffres du ministère de l'intérieur. Dans les Deux-Sèvres, le taux de participation est plus élevé avec 34,61% à midi.

Présidentielle 2017 à la Rochelle : les enjeux

Quel prétendant à l'Elysée choisiront les électeurs résidant à la Rochelle à l'occasion du premier tour de la présidentielle (23 avril 2017) ? L'ensemble des observateurs ne manquera pas d'ausculter le comportement de ses électeurs une fois les votes publiés, comme ils le feront pour la ville de Rochefort. Mais les derniers scrutins permettent d'ores et déjà d'esquisser quelques pistes. A gauche, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 3686 participants ont été dénombrés à la Rochelle pour l'occasion. Le vainqueur surprise de la primaire a, de la même manière, conquis la confiance des militants de la Rochelle en devançant Manuel Valls avec 60,9% des voix. A cette occasion, 3 bureaux de vote avaient été ouverts pour permettre aux sympathisants de la Rochelle de prendre part à la désignation du candidat du Parti socialiste et de ses alliés.

À la Rochelle, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Charente-Maritime, l'ex-élu de la Sarthe a obtenu 58,5% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le fidèle de Jacques Chirac a, quant à lui, obtenu un score de 41,5% contre 33,5% au niveau national. A droite, 5 829 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier).

Quelles hypothèses en tirer pour le dénouement de la présidentielle ? La comparaison de la participation aux primaires de la gauche et de la droite laisse envisager un engouement plus fort à droite. Cet examen demeure néanmoins fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En principe, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à la Rochelle. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 13% en 2012 à la Rochelle) et d'Emmanuel Macron.

Mais le Penelope gate pourrait être préjudiciable au score du candidat Les Républicains. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite lors du premier tour restent donc assez difficiles à anticiper. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à la Rochelle, tout comme le résultat de la présidentielle à Romazières. Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande ne s'est encore jamais soumis au choix des urnes. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, au soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Le Pen et Fillon à droite et de la recomposition en cours de la gauche pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette ville. Lors de l'élection présidentielle 2012, la députée européenne avait décroché 10,8% des suffrages au premier tour dans cette ville. Marine Le Pen pourrait cette année capter une partie des voix des déçus de François Fillon.

Quelle part de l'électorat n'ira pas dans son bureau de vote à la Rochelle ? Traditionnellement, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus d'électeurs (près de 80% de participation). Cependant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis la fin des années 50. Pour le premier tour de la présidentielle 2017, l'envie de se désengager du vote pourrait séduire entre 32% et 35% des électeurs, selon respectivement le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof) et l'institut de sondage Ifop. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une incertitude record. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. L'ensemble des candidats cherche désormais à grappiller quelques points décisifs auprès d'eux.

Résultat élection présidentielle La Rochelle
© ericlefrancais (Ajouter aux favoris)