Résultat de la présidentielle à Saint-Malo-de-Phily (35480) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Malo-de-Phily

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON14525,57%
Jean-Luc MÉLENCHON12121,34%
Marine LE PEN10418,34%
François FILLON9015,87%
Nicolas DUPONT-AIGNAN488,47%
Benoît HAMON346,00%
Jean LASSALLE71,23%
Philippe POUTOU71,23%
Nathalie ARTHAUD61,06%
François ASSELINEAU50,88%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits671
Nombre de votants578
Taux de participation86,14%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,38%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,52%

Présidentielle 2017 à Saint-Malo-de-Phily : les enjeux

Comme partout en France, les électeurs habitant à Saint-Malo-de-Phily seront amenés à élire le futur président de la République. Quel sera leur choix concernant le résultat de l'élection présidentielle ? Evidemment, Saint-Malo-de-Phily n'est pas Fougères, mais il n'en demeure pas moins que cette ville reste une terre électorale complexe dont l'analyse peut permettre de mieux appréhender le comportement des électeurs de l'Ille-et-Vilaine. A gauche lors du second tour, la primaire citoyenne a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier 2017. Quelque 330 votants ont été recensés à Saint-Malo-de-Phily et dans les communes voisines pour l'occasion. L'ancien ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire et à la Consommation du gouvernement Ayrault a, de la même façon, conquis la confiance des sympathisants de Saint-Malo-de-Phily et des communes alentour en devançant Manuel Valls avec 65,4% des voix. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 4 communes d'Ille-et-Vilaine dont Saint-Malo-de-Phily.

A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 389 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Saint-Malo-de-Phily et dans les communes voisines, selon la Haute autorité de la primaire. À Saint-Malo-de-Phily et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville d'Ille-et-Vilaine, l'ancien député de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 68,1% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a, lui, obtenu un score de 31,9% contre 33,5% au niveau national.

Quelles hypothèses en déduire pour le dénouement de l'élection présidentielle à Saint-Malo-de-Phily ? Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse entrevoir une dynamique plus importante à droite. Cet examen demeure cependant fragile. En effet, beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Saint-Malo-de-Phily. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche affaibli la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles de Jean-Luc Mélenchon (il avait obtenu 11% en 2012 à Saint-Malo-de-Phily) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, le "Penelope Gate" pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les dégâts potentiels de la mise en examen des époux Fillon sur le comportement à venir des partisans de droite restent donc très difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à grignoter la droite sociale dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'ensemble des soutiens de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques tout au long de cette campagne.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Saint-Malo-de-Phily (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Saint-Malon-sur-Mel). Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien banquier d'affaires n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Il n'empêche qu'entre le Parti socialiste menacé d'implosion et les Républicains plombés par les affaires, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le duel tant attendu Macron-Le Pen au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette localité. En 2012, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 16,9% au premier tour dans cette localité. Dans l'hypothèse d'un face-à-face Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Saint-Malo-de-Phily ? Elle n'a pas eu besoin d'obtenir les 500 signatures d'élus nécessaires pour se présenter dans la course à l'Elysée mais le 23 avril, au soir du premier tour, c'est sûrement l'abstention qui arrivera en première place. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui fédèrent le plus d'électeurs : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% dans l'Hexagone. À Saint-Malo-de-Phily, 89% des détenteurs de carte d'électeur se sont rendus dans un bureau de vote pour la précédente élection présidentielle. Et pourtant, le taux d'abstention est bien en augmentation depuis les débuts de la cinquième République. Et cette année au premier tour, la tentation de ne pas mettre à profit leur droit constitutionnel à choisir leur président pour les cinq ans qui viennent pourrait gagner entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'institut de sondage Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne.

Résultat élection présidentielle Saint-Malo-de-Phily
© Montage Linternaute.com