Résultat de la présidentielle à Saint-Ouen (93400) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Ouen

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON6 48838,41%
Emmanuel MACRON4 27025,28%
Benoît HAMON1 87111,08%
François FILLON1 6029,48%
Marine LE PEN1 5919,42%
Nicolas DUPONT-AIGNAN3572,11%
François ASSELINEAU2351,39%
Philippe POUTOU2191,30%
Nathalie ARTHAUD1260,75%
Jean LASSALLE940,56%
Jacques CHEMINADE380,22%
Nombre d'inscrits24 431
Nombre de votants17 280
Taux de participation70,73%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,61%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,64%

Présidentielle 2017 à Saint-Ouen : les enjeux

Quel impétrant à l'Elysée choisiront les 47 779 habitants à Saint-Ouen à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril ? Les derniers scrutins permettent d'ores et déjà d'esquisser quelques pistes. Alain Juppé n'a pas gagné la course à l'investiture à droite. Pourtant, à Saint-Ouen, l'ancien ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a remporté facilement une bataille locale face à François Fillon. Alors que ce dernier a décroché une victoire indéniable à l'échelle du pays avec 66,5% des voix, Alain Juppé a en effet rassemblé 58,1% des voix des participants de la primaire dans cette agglomération de la Seine-Saint-Denis. A droite, 1 390 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre 2016).

A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier dernier. On a dénombré à cette occasion 1685 votants à Saint-Ouen. L'ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes a, de la même façon, conquis la confiance des militants de Saint-Ouen en devançant Manuel Valls avec 74,9% des voix. A cette occasion, 6 bureaux de vote avaient été installés pour permettre aux sympathisants de Saint-Ouen de faire entendre leur voix en amont de l'élection présidentielle.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse dès lors envisager une dynamique plus importante à gauche concernant le résultat de l'élection présidentielle à Saint-Ouen. Cette analyse reste néanmoins fragile. D'abord parce que hors le Parti socialiste et les Républicains (et leurs alliés), aucun mouvement n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politico-médiatiques du Penelope Gate pourraient encore accentuer l'écart au profit des candidats de gauche dans cette agglomération. Mais la campagne du candidat PS peine à obtenir un écho favorable et les sondages ne cessent de revoir sa popularité à la baisse. Plutôt que le candidat du PS, les sympathisants de gauche pourraient bien opter pour le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier aurait alors une carte à jouer à Saint-Ouen. Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon avait réalisé un score de 21% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012. Emmanuel Macron pourrait également créer la surprise en recueillant une partie des voix de militants socialistes tentés par un programme plus social-démocrate. Nombre de figures du Parti socialiste ont d'ailleurs déjà apporté leur soutien au candidat de "En Marche".

Le cas Emmanuel Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Saint-Ouen, tout comme le résultat de la présidentielle à Sevran. Crédité en moyenne selon les sondages de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée sous François Hollande ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en suffrages dans les bureaux de vote. Il n'empêche : entre les Républicains plombés par les affaires et un PS dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron peut tout à fait concrétiser le face-à-face annoncé Le Pen-Macron au second tour. Enfin, quelle part des électeurs choisira un bulletin Marine Le Pen ? En 2012, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait décroché 10,5% des voix au premier tour dans cette agglomération. Dans l'hypothèse d'un duel Macron-Le Pen au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait envisageable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat délaissera son bureau de vote à Saint-Ouen ? Peu importe quels candidats se qualifieront dès le premier tour, l'abstention devrait occuper la première place. Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% sur l'ensemble de l'Hexagone. À Saint-Ouen, 72% des détenteurs de carte d'électeur se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière élection présidentielle. Cependant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis le début de la cinquième République. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de droite. Et en 2017, entre 35% et 32% des électeurs songeraient à ne pas profiter de leur droit constitutionnel à faire entendre leur voix, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. Selon le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont bien ces indécis que les prétendants à l'Elysée auront à convaincre dans la dernière ligne droite de l'élection.

Résultat élection présidentielle Saint-Ouen
© Montage Linternaute.com