> > > > Saint-Sulpice-de-Grimbouville

Résultat de la présidentielle à Saint-Sulpice-de-Grimbouville (27210) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Saint-Sulpice-de-Grimbouville

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Jean-Luc MÉLENCHON2425,00%
Marine LE PEN2323,96%
François FILLON2121,88%
Emmanuel MACRON1818,75%
Nicolas DUPONT-AIGNAN44,17%
François ASSELINEAU33,13%
Philippe POUTOU22,08%
Benoît HAMON11,04%
Nathalie ARTHAUD00,00%
Jacques CHEMINADE00,00%
Jean LASSALLE00,00%
Nombre d'inscrits125
Nombre de votants99
Taux de participation79,20%
Votes blancs (en % des votes exprimés)3,03%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,00%

Présidentielle 2017 à Saint-Sulpice-de-Grimbouville : les enjeux

Quel candidat choisiront les électeurs habitant à Saint-Sulpice-de-Grimbouville à l'occasion du résultat du premier tour de la présidentielle le 23 avril ? Même si cette localité de 185 personnes a peu de chances de décider de l'issue du premier tour autant que résultat de la présidentielle à Louviers, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante au niveau de l'Eure. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls le 29 janvier. 447 votants ont été recensés à Saint-Sulpice-de-Grimbouville et dans les communes voisines ce jour-là. Et les électeurs de Saint-Sulpice-de-Grimbouville et de ses environs n'ont pas démenti la tendance nationale en votant pour Benoit Hamon. L'ancien ministre frondeur a en effet fédéré 58,4% des suffrages enregistrés lors du second tour. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 40 communes de l'Eure, la commune de Saint-Sulpice-de-Grimbouville incluse. A l'occasion du second tour de la primaire de la droite et du centre (27 novembre dernier), 134 personnes se sont rendus aux urnes pour contribuer à choisir le champion de la droite à Saint-Sulpice-de-Grimbouville et dans les alentours, selon la Haute autorité de la primaire. À Saint-Sulpice-de-Grimbouville et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite. Dans la localité de l'Eure, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 70,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut pour Jacques Chirac "le meilleur d'entre nous" a récolté 29,1% des suffrages.

Un rapide coup d'oeil aux taux de participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse par conséquent envisager une dynamique plus forte pour la droite pour l'élection présidentielle à Saint-Sulpice-de-Grimbouville. Cette analyse reste toutefois à prendre avec des pincettes. D'abord parce que les primaires sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins chaotique pour de nombreux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Saint-Sulpice-de-Grimbouville. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la division de la gauche fait du tort à la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Pourtant, l'affaire Fillon pourrait affaiblir le candidat Les Républicains. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des électeurs de droite lors du premier tour restent donc très difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la première cible de ses attaques.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Saint-Sulpice-de-Grimbouville, tout comme le résultat de la présidentielle à Saint-Sylvestre-de-Cormeilles. L'absence de passé électoral du trentenaire pose en effet la question de l'efficacité du redressement de sa cote de popularité (au-delà de 20%) dans les sondages. Il n'empêche qu'entre des Républicains plombés par les affaires et un Parti socialiste dépassé par sa gauche, Emmanuel Macron a toutes les chances de concrétiser le duel annoncé Le Pen-Macron au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Marine Le Pen ? Il y a cinq ans, l'ancienne conseillère régionale des Hauts-de-France avait réalisé un score de 20,7% au premier tour dans ce village. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Saint-Sulpice-de-Grimbouville ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront le 23 avril au soir, l'abstention devrait être la grande gagnante. Jusqu'à présent, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis les années 60. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange de l'électorat de la droite. Cette année, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A 8 jours du premier tour, 32% de Français n'ont toujours pas choisi leur candidat, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Saint-Sulpice-de-Grimbouville
© Montage Linternaute.com