Résultat de la présidentielle à Sainte-Marie (97230) [EN LIGNE] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Sainte-Marie

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON1 27826,24%
Jean-Luc MÉLENCHON1 13623,33%
François FILLON74615,32%
Marine LE PEN69514,27%
Benoît HAMON54011,09%
Philippe POUTOU1623,33%
Nathalie ARTHAUD1112,28%
Nicolas DUPONT-AIGNAN901,85%
François ASSELINEAU521,07%
Jean LASSALLE340,70%
Jacques CHEMINADE260,53%
Nombre d'inscrits16 896
Nombre de votants5 868
Taux de participation34,73%
Votes blancs (en % des votes exprimés)8,73%
Votes nuls (en % des votes exprimés)8,28%

Présidentielle 2017 à Sainte-Marie : les enjeux

Comme tous les Français, les électeurs habitant à Sainte-Marie seront amenés à choisir le nouveau président de la République. Quel candidat éliront-ils ? Les derniers scrutins permettent déjà de formuler quelques hypothèses. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire le 29 janvier 2017. Quelque 114 votants ont été recensés à Sainte-Marie ce jour-là. Et contrairement à la tendance observée sur l'ensemble du territoire, le député de l'Essonne a devancé Benoit Hamon. Le député de Trappes n'a décroché que 21,1% des voix à Sainte-Marie et ses alentours lors du second tour contre 78,9% pour Manuel Valls. Pour l'occasion, 2 bureaux de vote avaient été ouverts pour permettre aux militants et sympathisants de Sainte-Marie de prendre part à la désignation du candidat de la gauche.

Du côté de la droite, 55 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Sainte-Marie, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la ville de la Martinique, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a obtenu 64,8% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Celui qui fut le premier lieutenant de Jacques Chirac a récolté 35,2% des suffrages. Au niveau national, Alain Juppé a réalisé un score de 33,5%.

La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse dès lors envisager une dynamique plus importante pour la gauche en ce qui concerne l'issue de la présidentielle. Cet examen demeure cependant fragile. En effet, à part le Parti socialiste et les Républicains, aucun mouvement n'a organisé d'élection ouverte pour désigner son champion en amont de l'élection présidentielle. A première vue, Benoit Hamon pourrait espérer profiter de la meilleure dynamique à gauche. Et les retombées politiques du Penelope Gate pourraient encore accentuer l'écart au profit des candidats de gauche dans cette agglomération. Mais la campagne du candidat PS semble au point mort et les sondages ne cessent de revoir sa popularité à la baisse. Par ailleurs, Benoit Hamon n'est pas arrivé en tête à Sainte-Marie et il est donc possible qu'une partie des militants de Manuel Valls se tourne vers Emmanuel Macron. Plusieurs responsables nationaux du PS ont déjà déserté le camp Hamon pour soutenir Emmanuel Macron. En plus de la concurrence Macron, le candidat socialiste doit également faire face à la remontée dans les sondages du candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. Lors de la présidentielle 2012, ce dernier avait rassemblé 3% des voix au premier tour. Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Sainte-Marie, tout comme le résultat de la présidentielle à Schœlcher. Crédité en moyenne selon les enquêtes d'opinion de plus d'une intention de vote sur cinq, l'ancien banquier de chez Rotschild n'a encore jamais remis son destin politique aux mains des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en voix dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Fillon et Le Pen à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Autre inconnue : quelle part des électeurs ira déposer dans l'urne un bulletin Front national ? Il y a 5 ans, l'ancienne conseillère municipale d'Hénin-Beaumont avait décroché 4,1% des voix au premier tour dans cette agglomération. Dans l'optique d'un affrontement Le Pen-Macron au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait probable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat n'ira finalement pas dans son bureau de vote à Sainte-Marie ? Elle n'a pas cherché à obtenir les 500 paraphes indispensables pour prendre part à la course à l'Elysée mais l'abstention devrait faire office de grande gagnante du premier tour de l'élection présidentielle. Jusqu'à présent, l'abstention a toujours été plus faible pour l'élection présidentielle que pour d'autres scrutins jugés moins impliquants comme les européennes ou les régionales (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral est bien en augmentation depuis 1958. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de la droite avait déjà contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. Et en 2017, l'abstention pourrait tenter 35% des électeurs, selon l'Ifop. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention résulte souvent d'un refus du vote par défaut, alors que le vote de conviction ne joue que pour quelques candidats et que l'incertitude des électeurs est au plus haut. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Les onze prétendants à la magistrature suprême devront donc faire preuve de beaucoup de créativité pour réussir à convaincre ces incertains de leur accorder leur voix.

Résultat élection présidentielle Sainte-Marie
© Montage Linternaute.com