Résultat de la présidentielle à Santa-Reparata-di-Balagna (20220) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Santa-Reparata-di-Balagna

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON11023,66%
Marine LE PEN10522,58%
François FILLON9921,29%
Jean-Luc MÉLENCHON7716,56%
Jean LASSALLE377,96%
Benoît HAMON204,30%
Philippe POUTOU61,29%
Nicolas DUPONT-AIGNAN51,08%
Nathalie ARTHAUD40,86%
François ASSELINEAU10,22%
Jacques CHEMINADE10,22%
Nombre d'inscrits726
Nombre de votants475
Taux de participation65,43%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,68%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,42%

Présidentielle 2017 à Santa-Reparata-di-Balagna : les enjeux

Le 23 avril prochain, les électeurs résidant à Santa-Reparata-di-Balagna seront appelés à élire le futur président de la République. Quel candidat éliront-ils ? Certes, Santa-Reparata-di-Balagna n'est pas Bastia, mais il n'en demeure pas moins que cette commune reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux comprendre le comportement des électeurs au niveau de la Haute-Corse. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour des primaires le 29 janvier 2017. 197 votants ont été recensés à Santa-Reparata-di-Balagna et dans les communes voisines pour l'occasion. Les électeurs ont dérogé à la tendance observée au niveau de l'ensemble du pays en préférant Manuel Valls à Benoit Hamon. L'ancien président du MJS ne comptabilise que 40,0% des voix à Santa-Reparata-di-Balagna et ses environs lors du second tour contre 60,0% pour Manuel Valls. L'organisation des primaires citoyennes avait mis à disposition un bureau de vote pour 14 communes de la Haute-Corse en comptant Santa-Reparata-di-Balagna.

Du côté de la droite, 720 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Santa-Reparata-di-Balagna et dans les communes alentour pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire. À Santa-Reparata-di-Balagna et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de la Haute-Corse, l'ex-maire de Sablé-sur-Sarthe a obtenu 80,1% des voix des sympathisants de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le maire Les Républicains de Bordeaux a obtenu un score de 19,9% contre 33,5% au niveau national.

Quelles déductions en tirer pour l'issue de la présidentielle à Santa-Reparata-di-Balagna ? L'analyse de la participation aux primaires des deux grandes forces politiques laisse envisager un engouement plus massif pour la droite. Cette analyse est cependant à nuancer. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Santa-Reparata-di-Balagna. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que la recomposition à gauche compromet la candidature Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (le candidat de la "France insoumise" avait obtenu 14% lors du premier tour de l'élection présidentielle 2012 à Santa-Reparata-di-Balagna) et d'Emmanuel Macron. Mais le Penelopegate pourrait affaiblir le candidat de la droite. Les conséquences de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc plutôt difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron avec le soutien de François Bayrou arrivera-t-il à siphonner la droite sociale dans la commune ? C'est bien ce souci de conserver son électorat qui incite l'équipe de campagne de François Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron.

La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages renforce encore la difficulté à prédire l'issue du premier tour à Santa-Reparata-di-Balagna, tout comme le résultat de la présidentielle à Santa-Reparata-di-Moriani. L'ex-banquier de chez Rotschild n'a en effet jamais participé à une élection. Or faire figure de candidat adoubé par les sondages ne fait pas pour autant de lui le futur champion de l'élection présidentielle. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter des affaires Fillon et Le Pen et du schisme à gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Il est enfin difficile de faire l'impasse sur le résultat attendu de Marine Le Pen. Lors de l'élection présidentielle de 2012, la fille de Jean-Marie Le Pen avait réalisé un score de 19,8% au premier tour dans cette localité. Le poids de l'extrême droite à Santa-Reparata-di-Balagna pourrait bien croître lors de la présidentielle.

Quel sera l'impact de l'abstention sur le résultat de la présidentielle à Santa-Reparata-di-Balagna ? Quels que soient les candidats qui se qualifieront dès le premier tour, l'abstention pourrait bien faire office de grande gagnante. Jusqu'à présent, et malgré une abstention croissante, les scrutins présidentiels sont restés ceux qui mobilisent le plus d'électeurs avec une participation nationale atteignant en général les 80% (76% à Santa-Reparata-di-Balagna au premier tour de la dernière élection présidentielle de 2012). Cependant, le taux d'abstention continue d'élargir sa base de soutiens depuis le début de la Vème République. En 2012, l'abstention d'une partie des électeurs de droite avait contribué à priver Nicolas Sarkozy d'un second mandat. En 2017, selon le Cevipof, 32% des électeurs envisageraient de déserter les bureaux de vote. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en grande partie parce que le nombre des indécis devrait être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français n'ont pas encore choisi leur candidat, à en croire une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Ce sont donc bien ces indécis que les candidats devront convaincre avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Santa-Reparata-di-Balagna
© Montage Linternaute.com