Résultat de la présidentielle à Sarlat-la-Canéda (24200) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Sarlat-la-Canéda

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Emmanuel MACRON1 34826,14%
Jean-Luc MÉLENCHON1 18923,06%
François FILLON1 02019,78%
Marine LE PEN76214,78%
Benoît HAMON3446,67%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1983,84%
Jean LASSALLE1212,35%
Philippe POUTOU741,43%
François ASSELINEAU591,14%
Nathalie ARTHAUD310,60%
Jacques CHEMINADE110,21%
Nombre d'inscrits6 625
Nombre de votants5 312
Taux de participation80,18%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,19%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,73%

Présidentielle 2017 à Sarlat-la-Canéda : les enjeux

Quel prétendant à l'Elysée choisiront les électeurs résidant à Sarlat-la-Canéda à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril ? L'examen des derniers scrutins au sein de cette ville peut donner quelques éléments de réponse, tout comme le résultat de la présidentielle à Périgueux. Du côté de la gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture face à Manuel Valls lors du second tour de la primaire citoyenne le 29 janvier 2017. Le parlementaire des Yvelines a aussi raflé la confiance des militants de Sarlat-la-Canéda en devançant Manuel Valls avec 62,0% des voix, contre 38,0% pour celui qui espérait prendre la place de François Hollande. Un bureau de vote avait été ouvert par l'organisation des primaires citoyennes pour la commune de la Dordogne.

Alain Juppé n'a pas gagné la course à l'investiture à droite, mais à Sarlat-la-Canéda, l'édile de Bordeaux a remporté avec peu d'avance sa bataille face à François Fillon. Alors que ce dernier a obtenu une franche victoire au niveau national avec 66,5% des voix, Alain Juppé a en effet rassemblé 51,3% des voix des participants de la primaire dans cette ville de la Dordogne. A droite, 824 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse donc entrevoir une dynamique plus forte pour la droite concernant le résultat de la présidentielle à Sarlat-la-Canéda. Cette analyse demeure cependant à prendre avec énormément de précaution. D'abord parce que les primaires de la gauche et de la droite (et leurs alliés respectifs) sont déjà loin, et la campagne s'est révélée pour le moins compliquée pour de nombreux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Sarlat-la-Canéda. L'opportunité à droite est d'autant plus forte que la recomposition à gauche affaibli la candidature Hamon et profite à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise).

Mais le Penelopegate pourrait porter préjudice au score du candidat LR. Les dégâts potentiels de cette affaire sur le futur comportement des partisans de droite lors du premier tour restent donc plutôt difficiles à modéliser. D'autant que François Fillon n'est pas celui qui est arrivé en tête du deuxième tour de la primaire de la droite à Sarlat-la-Canéda. Il n'est donc pas à exclure qu'une partie des soutiens d'Alain Juppé, échaudée par les déboires judiciaires de François Fillon, se tourne vers Emmanuel Macron. Un report des voix des électeurs de la droite et du centre vers Emmanuel Macron peut donc être envisagé lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est précisément pour cette raison que François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques durant la campagne. Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Sarlat-la-Canéda. La situation est à peu de choses près la même pour le résultat de la présidentielle à Sarliac-sur-l'Isle. L'ancien ministre de l'Economie n'a en effet jamais participé à une élection. Et être le candidat adoubé par les sondages ne lui accorde pas de fait un ticket pour le second tour. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter de la recomposition de la gauche et des affaires Le Pen et Fillon à droite pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette ville. Lors de la précédente présidentielle (2012), la candidate d'extrême droite avait réalisé un score de 12,5% au premier tour dans cette ville. Dans l'hypothèse d'un face-à-face Macron-Le Pen au second tour, la victoire d'Emmanuel Macron serait probable grâce au report des voix de gauche.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Sarlat-la-Canéda ? Elle n'a pas eu besoin d'obtenir les 500 paraphes d'élus nécessaires pour prendre part à la course à l'Elysée mais c'est sûrement l'abstention qui arrivera en première position au soir du 23 avril. Jusqu'à présent, le scrutin présidentiel a toujours été roi en matière de participation en France (près de 80% de participation). Et pourtant, le désengagement électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 60. Déjà, en 2012, François Hollande avait été élu en partie grâce à l'abstention de toute une frange des électeurs de la droite. En 2017, l'envie de ne pas s'acquitter de leur devoir de citoyen pourrait gagner entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A 8 jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa.

Résultat élection présidentielle Sarlat-la-Canéda
© Montage Linternaute.com