Résultat de la présidentielle à Vic-la-Gardiole (34110) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Vic-la-Gardiole

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN73236,26%
Jean-Luc MÉLENCHON41420,51%
Emmanuel MACRON33316,49%
François FILLON24412,09%
Benoît HAMON1045,15%
Nicolas DUPONT-AIGNAN1015,00%
Jean LASSALLE341,68%
François ASSELINEAU281,39%
Philippe POUTOU180,89%
Nathalie ARTHAUD70,35%
Jacques CHEMINADE40,20%
Nombre d'inscrits2 569
Nombre de votants2 069
Taux de participation80,54%
Votes blancs (en % des votes exprimés)1,64%
Votes nuls (en % des votes exprimés)0,77%

Présidentielle 2017 à Vic-la-Gardiole : les enjeux

Quel prétendant à l'Elysée choisiront les habitants de Vic-la-Gardiole à l'occasion du résultat du premier tour de l'élection présidentielle (23 avril) ? Même si cette commune de 3194 personnes a peu de chances d'influer sur l'issue du premier tour autant que le résultat de la présidentielle à Béziers, l'analyse des pratiques électorales dans la commune reste intéressante à l'échelle de l'Hérault. Du côté de la droite, 365 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Vic-la-Gardiole et dans les communes voisines pour contribuer à désigner leur candidat à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire (27 novembre dernier). À Vic-la-Gardiole et dans ses environs, comme au niveau national, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de l'Hérault, le parlementaire de la Sarthe a obtenu 76,7% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. L'ancien occupant du Quai d'Orsay a récolté 23,3% des suffrages exprimés.

A gauche lors du second tour, la primaire a désigné Benoit Hamon face à Manuel Valls le 29 janvier. 226 participants ont été recensés à Vic-la-Gardiole et dans les communes avoisinantes à cette occasion. Et les militants de Vic-la-Gardiole et des communes voisines ont imité la tendance nationale en accordant leur confiance à Benoit Hamon. L'ancien ministre de l'Education a en effet fédéré 50,0% des votes enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 2 communes de l'Hérault (en comptant Vic-la-Gardiole).

Quelles déductions en tirer pour le premier tour de l'élection présidentielle à Vic-la-Gardiole ? La comparaison de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse envisager une dynamique plus importante à droite. Cet examen demeure néanmoins fragile. D'abord parce que beaucoup d'eau a déjà coulé sous les ponts depuis les primaires de la gauche et de la droite. Et depuis, le moins que l'on puisse dire est que la campagne n'a pas été de tout repos pour les principaux candidats. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Vic-la-Gardiole. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche compromet la candidature de Benoit Hamon et profite à celles de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) et d'Emmanuel Macron.

Pourtant, l'affaire Fillon pourrait affaiblir le candidat Les Républicains. Les conséquences de la mise en examen de François Fillon sur le futur comportement des partisans de droite une fois dans l'isoloir restent donc difficiles à apprécier. En embuscade, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à grignoter l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est précisément pour cette raison que l'équipe de campagne de François Fillon a fait d'Emmanuel Macron la principale cible de ses attaques tout au long de la campagne.

Le cas Macron illustre parfaitement la difficulté à prédire l'issue du scrutin à Vic-la-Gardiole (il en va de même pour le résultat de la présidentielle à Vieussan). Attirés par des sondages qui lui sont favorables, de nombreuses personnalités politiques de tous bords ont rallié les rangs de ses partisans. Mais les sondeurs ne surestiment-ils pas son score potentiel au premier tour ? Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait bien profiter des affaires Fillon et Le Pen à droite et de la recomposition de la gauche pour tracer son chemin jusqu'au second tour. Enfin, quelle part des électeurs ira choisir un bulletin Front national ? Il y a 5 ans, la présidente du Front National avait réalisé un score de 29,9% au premier tour dans cette ville. Un résultat qui rend d'ores et déjà Marine Le Pen incontournable pour le premier tour de la présidentielle.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans les bureaux de vote de Vic-la-Gardiole ? Elle n'a pas obtenu les 500 paraphes nécessaires pour prendre part à la course à l'Elysée et pourtant, l'abstention pourrait bien truster la première place le 23 avril au soir. Traditionnellement, la course à l'Elysée a toujours été le scrutin le plus mobilisateur : en moyenne, une élection présidentielle génère un taux de participation d'environ 80% sur l'ensemble de l'Hexagone. À Vic-la-Gardiole, 81% des détenteurs de carte d'électeur se sont déplacés dans un bureau de vote pour la dernière présidentielle de 2012. Et pourtant, le désengagement électoral n'a pas cessé d'élargir sa base de soutiens depuis les débuts de la cinquième République. En 2017, la tentation de ne pas user de leur droit de citoyen à faire entendre leur voix pourrait gagner entre 35% et 32% des électeurs, selon respectivement l'Ifop et le Cevipof. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. L'abstention annoncée se révèle être le corollaire d'une indécision record. A en croire le Cevipof, 43% des électeurs se déclaraient toujours indécis fin mars sur le nom inscrit sur le bulletin de vote qu'ils déposeront dans l'urne. Ce sont donc bien eux que les candidats auront à séduire avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Vic-la-Gardiole
© Montage Linternaute.com