Résultat de la présidentielle à Ville-sous-Anjou (38150) [DEFINITIFS] - Election 2017

Annonces Google

Résultat de la présidentielle 2017 à Ville-sous-Anjou

Résultat premier tour

CandidatVoix%Voix
Marine LE PEN21931,02%
Emmanuel MACRON16323,09%
François FILLON12717,99%
Jean-Luc MÉLENCHON10715,16%
Nicolas DUPONT-AIGNAN365,10%
Benoît HAMON283,97%
Jean LASSALLE91,27%
Philippe POUTOU81,13%
François ASSELINEAU50,71%
Nathalie ARTHAUD40,57%
Jacques CHEMINADE00,00%
Nombre d'inscrits902
Nombre de votants731
Taux de participation81,04%
Votes blancs (en % des votes exprimés)2,33%
Votes nuls (en % des votes exprimés)1,09%

Présidentielle 2017 à Ville-sous-Anjou : les enjeux

Le 23 avril, les habitants de Ville-sous-Anjou seront amenés à choisir le nouveau président de la République. Quel candidat éliront-ils ? Bien sûr, Ville-sous-Anjou n'est pas Saint-Martin-d'Hères, mais il n'en demeure pas moins que cette commune reste une terre électorale complexe dont l'observation peut permettre de mieux éclairer le comportement des électeurs au niveau de l'Isère. A gauche, Benoit Hamon a décroché l'investiture socialiste face à Manuel Valls lors du second tour des primaires le 29 janvier 2017. 148 votants ont été dénombrés à Ville-sous-Anjou et dans les communes voisines pour l'occasion. Et les sympathisants de gauche de Ville-sous-Anjou et de ses environs n'ont pas démenti la tendance nationale en accordant leur confiance à Benoit Hamon. Le député des Yvelines a en effet amassé 58,9% des suffrages enregistrés lors du second tour de scrutin. L'organisation des primaires avait mis à disposition un bureau de vote pour 8 communes de l'Isère (en comptant Ville-sous-Anjou).

À Ville-sous-Anjou et dans ses environs, comme dans le reste de la France, François Fillon s'est imposé à droite dans son duel face à Alain Juppé lors du second tour de la primaire. Dans la commune de l'Isère, celui qui avait créé la surprise au premier tour a obtenu 73,9% des voix des électeurs de droite qui se sont mobilisés pour le scrutin, contre 66,5% au niveau national. Le défenseur de "l'identité heureuse" a, quant à lui, récolté 26,1% des suffrages exprimés. A droite, 618 sympathisants s'étaient mobilisés en novembre dernier à Ville-sous-Anjou et dans les communes voisines pour contribuer à désigner le candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle lors du second tour de la primaire.

L'analyse de la participation aux primaires de la droite et de la gauche laisse par conséquent envisager un engouement plus massif pour la droite en ce qui concerne l'issue de la présidentielle à Ville-sous-Anjou. Cette analyse demeure cependant fragile. D'abord parce que les Républicains et le Parti socialiste sont les seuls mouvements politiques à avoir organisé des primaires. En théorie, François Fillon peut espérer arriver en tête au résultat de la présidentielle à Ville-sous-Anjou. Le candidat de la droite peut tirer avantage du fait que le schisme à gauche nuit à la candidature Hamon et semble plutôt réussir à celles d'Emmanuel Macron et de Jean-Luc Mélenchon (France insoumise). Mais l'affaire Fillon pourrait affaiblir le candidat Les Républicains. Les conséquences de cette affaire sur le comportement à venir des électeurs de droite lors du premier tour restent assez difficiles à anticiper. A l'affût, Emmanuel Macron allié à François Bayrou arrivera-t-il à siphonner l'aile la plus à gauche de la droite dans la commune ? C'est bien cette crainte d'une fuite des électeurs de droite qui pousse le camp Fillon à multiplier les attaques contre Emmanuel Macron. La popularité d'Emmanuel Macron dans les sondages complique encore l'équation à Ville-sous-Anjou, tout comme le résultat de la présidentielle à Villette-d'Anthon. Crédité en moyenne selon les sondages de plus d'une intention de vote sur cinq, le candidat de "En Marche" ne s'est encore jamais soumis au choix des électeurs. Difficile, donc, de dire si sa popularité dans les sondages se traduira, le soir du premier tour, en bulletins dans les bureaux de vote. Et pourtant, Emmanuel Macron pourrait profiter du schisme en cours à gauche et des affaires Fillon et Le Pen pour se frayer un chemin jusqu'au second tour. La candidate du Front national Marine Le Pen pourrait également réaliser un score non négligeable dans cette commune. En 2012, la candidate d'extrême droite avait décroché 25,8% des voix au premier tour dans cette commune. Un résultat plus qu'honorable avec lequel les autres partis devront composer.

Quelle part de l'électorat ne se rendra pas dans son bureau de vote à Ville-sous-Anjou ? Traditionnellement, le scrutin présidentiel a toujours été roi en France avec une participation nationale atteignant en général les 80% (86% à Ville-sous-Anjou au premier tour de la précédente présidentielle de 2012). Et pourtant, le désintérêt électoral continue d'élargir sa base de soutiens depuis les années 60. En 2002 déjà, la forte abstention avait favorisé l'accession du père de Marine Le Pen, Jean-Marie, au second tour de la présidentielle. Et pour le premier tour de la présidentielle 2017, selon le Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), 32% des électeurs songeraient à se désengager du vote. Jusqu'à présent, le record d'abstention à une présidentielle avait culminé à 28,4% à l'occasion de la présidentielle 2002. Si les absents des bureaux de vote s'annoncent nombreux, c'est en partie parce que le nombre des indécis prévoit d'être, lui aussi, très élevé. A huit jours du premier tour, 32% de Français hésitent toujours entre plusieurs candidats, selon une enquête d'opinion réalisée par Odoxa. Ce sont bien eux que les candidats devront convaincre avant le premier tour.

Résultat élection présidentielle Ville-sous-Anjou
© Montage Linternaute.com